Emmaüs International lance son 1er Forum des Alternatives

Le Mouvement, qui regroupe 350 groupes mobilisés dans 37 pays contre la pauvreté et l’exclusion, organise son 1er Forum mondial des Alternatives portées avec les plus exclu.e.s, en association avec d’autres protagonistes de la société civile du monde entier.

capture-banderole

Ce Forum, qui se déroulera à Genève du 17 au 20 septembre, permettra de découvrir les alternatives portées par les plus Exclu.e.s, qui contribuent à la construction d’un monde plus juste.

Quels objectifs ?

Faire entendre « la voix des sans voix », en créant des synergies avec d’autres associations afin de co-construire des alternatives et lutter ensemble contre la pauvreté et les causes de l’exclusion dans le monde.

Quels participant.e.s ?

Plus de 350 personnes seront présentes. Des s membres de groupes Emmaüs et des représentants d’associations alliées venus, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe.

Parmi les protagonistes engagés aux côtés des groupes Emmaüs, seront présents : le CETIM, Migreurop, la CIMADE, Caritas et le réseau RREUSE, la Via Campesina, le Mouvement des Sans-Terres (Brésil), le Balais Citoyen (Burkina Faso) et bien d’autres.

Quel programme ?

Pendant 4 jours d’ateliers et de séances plénières, les participants vont débattre et bâtir des actions communes, pour proposer des solutions durables face à la violation quotidienne des droits fondamentaux de millions d’êtres humains sur la planète (travail, santé, éducation, liberté d’expression, intégrité physique et morale, environnement…).

Une soirée culturelle (danse, musique, cirque) marquera l’ouverture du Forum le lundi 17 septembre. Des membres de groupes Emmaüs s’y produiront et s’exprimeront sur le rôle émancipateur de l’art.

Deux conférences viendront également rythmer ces 4 jours, sur les thèmes suivants :

• Mardi 18 septembre : « Le rôle des mouvements sociaux dans la lutte pour la liberté et le respect des droits fondamentaux », avec Monica Benicio, militante brésilienne contre les discriminations et la corruption, compagne de Marielle Franco assassinée en mars à Rio, Karamat Ali, militant pakistanais pour la paix et les droits des travailleurs vulnérables, et Gustave Massiah, fondateur du Tribunal Permanent des Peuples et inspirateur des Forums Sociaux Mondiaux.

• Mercredi 19/09: « Face à la fermeture des frontières, la libre-circulation des marchandises et la prédation des biens communs (eau, terre…) : quelles alternatives ? » avec Susan Georges, militante franco-américaine fondatrice du Transnational Institute et Roberto Savio, journaliste italo-argentin fondateur de l’InterPress Service.

Prise de parole à l’ONU et Side Event

En parallèle du Forum, Emmaüs International sera présent à l’ONU. Alors que se déroulera la 39ème session du Conseil des Droits de l’Homme (CDH), le président Patrick Atohoun, prendra la parole dans l’enceinte du CDH pour faire entendre la voix et les combats d’Emmaüs International.

Nous organiserons également un « évènement parallèle » au sein du siège des Nations unies, où seront conviés des délégations onusiennes de tous les pays ainsi que des médias, le jeudi 20 septembre de 16h00 à 17h00.

 

Pour en savoir plus sur le Forum mondial des Alternatives, c'est ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.