Confluences présente Corps de femme 3 : les haltères

Jeudi 29 septembre, lundi 1er et mardi 2 octobre à 20h30 / Le dimanche 30 septembre à 18h30.

 D’après le portrait de Nurcan Taylan Championne du monde d’haltérophilie 2010 des - de 48kg 

Conception et mise en scène: Judith Depaule

Avec: Elisa Yvelin

http://www.mabeloctobre.net


« J’ai été désignée comme la femme la plus forte du monde en soulevant deux fois et demi mon poids, mais en fin de compte je suis une femme, je n’aime pas trop dire que je suis très forte, car je suis en même temps quelqu’un de très sentimental et de fragile. »

Cette création, réalisée en résidence à Confluences, est la troisième partie d'un projet européen en quatre étapes sur le corps de la femme et les critères de féminité à travers des portraits de sportives. Chaque partie se déroule dans un pays différent.

CORPS DE FEMME :

1 - le marteau/Pologne
2 - le ballon ovale/France
3 - les haltères/Turquie
4 - les pilules bleues /Allemagne 

Entre danse, sport, vidéo et théâtre, à partir de la figure de Nurcan Taylan, le spectacle cherche à aborder les figures du corps genré. Après les deux premiers Corps de femme interprétés par des comédiennes où le corps était mis en jeu à travers des gestuelles propres aux sports concernés, il s’agit de pousser plus avant l’exploration physique dans le troisième volet afin de trouver une écriture qui s’exprime d’avantage par le mouvement que par le texte et par le rapport du mouvement à l’image. Parler du corps par le corps, le retrancher à lui-même, le texte devenant lui aussi mouvement, un état du corps.


Mabel Octobre (conventions DRAC et Région Ile-de-France) avec le soutien en production de Confluences
Résidences de création Nouveau Théâtre de Montreuil, Confluences, Pact Zovellrein Choreographisches Zentrum
Avec le concours des Instituts français d’Ankara et d’Istanbul et l’aimable autorisation de la Fédération turque d’haltérophilie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.