Acte 3 / Dernière partie / Du 05 avril au 06 mai 2012

UNE CAMPAGNE SANS MARINE NI NICOLAS
Confluences propose à des artistes de participer à la campagne électorale pour l’élection présidentielle.

Théâtre/s et politique/s

Quel rapport le(s) théâtre(s) entretien(nen)t-il(s) avec le(s) politique(s) aujourd’hui? Comment nous, artistes, nous emparons-nous de la question du politique, comment traverse-t-elle nos oeuvres? Comment occupe-t-elle, pré-occupe-t-elle, obsède-t-elle notre recherche et nos cheminements? Comment la travaillons-nous? Par quelles formes s’exprime-t-elle?

Voici en substance la question lancée sous forme d’invitation ouverte aux artistes de la deuxième partie du troisième acte de cette campagne artistique. Qu’Ariel Cypel soit ici remercié de nous avoir offert ce terrain de jeu artistique et politique, un joyeux bordel à imaginer et à (tenter d’)organiser. Et surtout que soient remercié/e/s tout/e/s les artistes et leurs équipes qui ont accepté, avec enthousiasme, engagement et amitié, de participer à ces rencontres dans ces conditions ô combien précaires et fragiles. Nous voici donc, Bedard, Griselin, Malone, Henry, Simonot, Andreotti, De Vos, Bouhada, Llamas, Bonnet, Levey, Bady, Rouabhi, Mirbeau, Hamelin, Fréval, Descorde, Rousselot, Clavel et moi, ainsi que tou/te/s les autres artistes et technicien/ne/s qui accompagnent ces 4 semaines, autant de regards, d’entrées, de formes, de manières, de détournements artistiques de cette question-invitation. Performances rock, chorales déchainées, lectures à une ou plusieurs voix, textes contemporains, inédits, manifestes, mise en chantiers, maquettes, projections, spectacles, essais, brouillons, autant d’entrées possibles, au gré des univers et des imaginaires de chacune et chacun, dans la question du politique. Autant de découvertes, divagations et rencontres possibles pour nous et vous, avant l’énorme fête de ce 6 mai prochain. Parce que nous serons et resterons, quoi qu’il arrive, en résistance/s et forces vives, en luttes artistiques et politiques, donc.

Carole Thibaut
artiste associée à la campagne artistique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.