Le Loup dans la bergerie (Eva Joly, Guillemette Faure)

"Cette histoire est vieille comme le monde : c’est celle du loup qu’on laisse entrer dans la bergerie."

le-loup-dans-la-bergerie-1
Le sujet :

"Comment a-t-on pu placer à la tête de l’Union européenne Jean-Claude Juncker, l’homme qui incarne le cynisme des paradis fiscaux ?

L’homme n’est pas sorti du chapeau un beau matin. Il a une histoire et une œuvre politiques. Affable et humaniste en public, il est en coulisse le protecteur de l’opacité et des arrangements occultes. Dr Jekyll et Mr Hyde. Au Luxembourg, l’hyperclasse financière dicte sa loi. La politique est soumise aux lobbies et la souveraineté se monnaie au plus offrant. Telle est sa pratique politique.

Tirer le fil Junker, c’est remonter le fil d’Ariane dans le labyrinthe de l’Europe des trente dernières années, depuis l’euphorie de la chute du mur de Berlin à la gueule de bois de Luxleaks ou des Panama Papers."

Cliquer ici pour la source !

 

Cette publication donne l'occasion à Eva joly de s'exprimer dans les médias, on peut donc l'écouter ici (Les matins, sur France Culture) et là (la matinale sur Radio Classique) !

et lire une interview sur "la voix du nord"" ici !

Extrait :

"Sortir un livre dénonçant le blanchiment d’argent et la corruption en Europe la semaine où s’ouvre le procès LuxLeaks, et juste après les révélations des Panama Papers, vous auriez voulu organiser une telle promo que vous ne vous y seriez pas mieux prise !

« Je ne peux pas vous dire le contraire (rires) ! Mais bon, ce n’est pas comme si c’était un sujet nouveau pour moi ! Ça fait vingt-deux ans que je combat ça, le blanchiment d’argent et la corruption, et que je m’efforce de sensibiliser l’opinion publique au problème de l’évasion fiscale. Depuis que j’ai découvert les plus sombres mécanismes du genre quand j’ai traité le dossier Elf. Je mène ce combat avec force et conviction car ces systèmes de malversations sont à la source et au cœur de toutes les injustices dans la société, et que je n’avais jusqu’ici jamais compris pourquoi ceux qui nous dirigent laissaient faire. Maintenant, j’ai compris. Le blanchiment, c’est un business comme un autre ! C’est ce que je démontre et dénonce dans ce livre. »"

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.