Selon Kropotkine l’entraide était le moteur de l’évolution animale

"Connu pour avoir exploré l’homme sous toutes les latitudes, longitudes, à toutes les périodes et pour avoir partout trouvé que l’entraide était le moteur de l’évolution animale, l’anarchiste russe est à relire et apprécier en ces temps troublés où on a besoin de scientifiques pour prouver l’évidence : l’union est à l’origine de l’humanité, la guerre de tous contre tous la détruit."

...un sujet proposé sur le site "Le Comptoir" : "Nous sommes tous des hommes de Néandertal (et ferions bien d’en prendre de la graine)"
Par Alizé Lacoste Jeanson, le 5 janvier 2018

"Le géographe Pierre Kropotkine, cherchant à observer dans la pratique la théorie de l’évolution de Darwin (qu’on résume à tort comme la compétition pour la survie, bien qu’elle ne s’y résume pas), constatait l’importance de ce qu’il a nommé « mutual aid » et qui a été traduit par le non moins géographe Élisée Reclus avec le néologisme « entraide » mais qu’on pourrait aussi traduire par « coopération ». « Dans le monde animal nous avons vu que la grande majorité des espèces animales vivent en sociétés, et qu’elles trouvent dans l’association leur meilleure arme pour la “lutte pour la vie” comprise, bien entendu, dans le sens large de Darwin – non comme une lutte pour les simples moyens d’existence, mais comme une lutte contre toutes les conditions naturelles défavorables à l’espèce. Les espèces animales dans lesquelles la lutte individuelle a été réduite à ses plus étroites limites, et où l’habitude de l’entraide a atteint le plus grand développement, sont invariablement les plus nombreuses, les plus prospères et les plus ouvertes au progrès. La protection mutuelle obtenue de cette façon, la possibilité d’atteindre un âge avancé et d’accumuler de l’expérience, un état intellectuel plus avancé, et le développement d’habitudes de plus en plus sociales, assurent la conservation de l’espèce, son extension et son évolution progressive. Les espèces non sociables, au contraire, sont condamnées à dépérir. » (Kropotkine, L’Entraide)"

(...)

Cliquer ici pour lire l'article (que je trouve très intéressant et qui prolonge le sujet d'Albert Jacquard ici) !

 

Humour... Humour...

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.