..."croissez et multipliez"...

"Le capitalisme ne fera pas machine arrière. Toutes les tentatives actuelles de moralisation, de limitation, de répartition, d’écologisation voire de redistribution sont inutiles. Les États sont morts. Les marchés dominent..."

Partage FB © Johan Maye Partage FB © Johan Maye

"Le capitalisme ne fera pas machine arrière. Toutes les tentatives actuelles de moralisation, de limitation, de répartition, d’écologisation voire de redistribution sont inutiles. Les États sont morts. Les marchés dominent Et la technocratie prend de l’ampleur. Le passage du compromis keynésien à l’économie dérégulée depuis les années 1980 a changé la nature de la valorisation du capital. Aujourd’hui, pour accomplir sa destinée prophétique, le capitalisme entre dans sa phase terminale : celle d’une anthropologie numérique où l’homme va devoir se machiniser ou périr. À moins qu’il se révolte et amorce un changement massif et radical de son mode de vie."

(...)

"Humanité ou humanoïde ?"
Par Le Comptoir le 4 février 2020

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.