"Ni patrie ni patron", les lycéens se mobilisent

Les élèves ont manifesté place de la République à Paris à l’appel de mouvements lycéens et étudiants « antifascistes » et « anticapitalistes ».

Lire l'info sur le site du Monde en cliquant ici,

et sur le site de 20 minutes : "Pour s'opposer à l'affiche du second tour de l'élection présidentielle et la présence de Marine Le Pen, une vingtaine de lycées parisiens étaient «diversement mobilisés» ce jeudi..."

ni-patrie-ni-patron
ou encore sur le site "Martinique-France Antilles" :

"Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron": environ un millier de jeunes se sont rassemblés jeudi à Paris pour protester contre l'affiche du second second tour de l'élection présidentielle, provoquant des tensions avec les forces de l'ordre.

Les manifestants s'étaient donné rendez-vous place de la République, à l'appel de mouvements de lycéens et étudiants "antifascistes" et "anticapitalistes". Ils ont rejoint la place de la Bastille, taguant sur leur chemin plusieurs abris publicitaires avec le slogan "Ni Le Pen, ni Macron" ou incendiant des poubelles. Ils ont également détérioré plusieurs vitrines, notamment celle d'une agence bancaire, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de bouteilles en verre. Elles ont riposté avec des gaz lacrymogènes."

(...)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.