Cuba : le témoignage de l'écrivain argentin Julio Cortazar, 1977 (Le Monde Diplo)

Au cours d’un voyage de plusieurs semaines en Amérique centrale (Costa-Rica, Jamaïque, Trinité-et-Tobago, Guadeloupe, Mexique, Venezuela), l’écrivain argentin Julio Cortazar a passé un mois à Cuba...

http://www.monde-diplomatique.fr/1977/02/CORTAZAR/34088

"Julio Cortazar : les couleurs contre la « grisaille socialiste »"

"Ils (les cubains) ont fait leurs comptes. Lorsque, parlant de l’avenir, on envisage avec eux le pire, tous, du ministre à la femme de ménage, disent : « Si un jour les Américains débarquent, s’il arrive quelque chose qui menace notre indépendance, notre régime, ce que nous avons fait ici, alors ce sera « Patria o muerte ». « Plutôt mourir que changer »."

cliquer sur le lien pour lire l'article !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.