Lettre ouverte à Parcoursup, système déshumanisé et déshumanisant

En tant que parent, je souhaite vous faire part de mon indignation face à votre système Parcousup. Votre plateforme décourage, broie, casse des jeunes et les laissent au bord du chemin. Je m’élève contre ce système et j’invite tous les parents à le faire afin d’être entendu.es et que cesse cette exclusion et déshumanisation.

En tant que parent, je souhaite vous faire part de mon indignation face à votre système Parcousup.

Mon fils, âgé de 21 ans, a quitté depuis quelques années le lycée (baccalauréat obtenu en 2017). Après quelques errements dans son orientation, il souhaite aujourd’hui devenir infirmier. C’est un choix muri.

L’année dernière, il avait déjà souhaité s’inscrire mais ça n’a pas été possible, au vu de la rigidité du système. Lorsque j' ai écrit à la plateforme parcoursup, ils m'ont répondu « qu’il attende l’année suivante pour se réinscrire ».

Entre-temps, il n’est pas resté sans rien faire. Il a travaillé comme sentinelle Covid en tant qu’agent des services hospitaliers, dans un hôpital ; puis comme faisant fonction d’aide-soignant dans un EHPAD. Ce parcours l’a conforté dans son vœu de devenir infirmier. Il se réinscrit donc sur Parcoursup, avec un maximum de vœux pour des IFSI, étant prêt à partir et à maximiser ses chances dans d’autres villes.

Résultat, pour tous ses vœux, il se trouve loin sur toutes les listes d’attente. Manifestement, sa lettre de motivation n’a pas été lue et c’est encore ses notes de première et terminale, ainsi que son bac, en l’occurrence un bac économique et sociale qui ont conditionné son classement.

Vous n’êtes pas sans savoir que l’intelligence artificielle comporte des biais. Il  fait l’impasse des possibilités d’évolution des jeunes et ne prend pas en compte la motivation des jeunes qui est pourtant un critère essentiel de réussite.

La lettre de motivation n’est pas lue et leurre les jeunes de s’inscrire dans un projet d’étude personnel. Ils ne sont au final qu’un pion défini par des notes et un bac sur l’échiquier de la plateforme Parcoursup.

Le système ne tient pas compte ni du parcours du jeune, ni de ses compétences et savoir être, ni de ses motivations, alors que le métier d’infirmier requiert des qualités et des compétences fondamentales. Ce ne sont pas les notes qui définissent un individu. S’il persiste à attendre encore une année pour tenter à nouveau sa chance, il sera broyé par le même système qui s’arrêtera à des notes et un « ce n’est pas le bon baccalauréat » et sera définitivement puni de n’avoir pas suffisamment travaillé durant sa scolarité ou de n’avoir pas choisi les bonnes options ou le bon bac.

Il est temps que les critères d’admission soient réévalués pour permettre aux jeunes de se réaliser professionnellement. Comment peut-on parler d’éducation alors que le système de sélection est tronqué ? Comment l’éducation nationale dont la mission est de permettre de former, d’accompagner des jeunes dans leur parcours d’études professionnelles, peut-elle cautionner ce système de sélection injuste et pourvoyeur d’exclusion ? Comment oser ensuite parler de pédagogie différentielle et inclusive au sein de votre institution. Il est grand temps de réformer le système éducatif pour qu’il devienne intégratif et respectueux des individus.

Il est regrettable que l’ancienne formule de sélection des infirmiers.ères par un jury (psychologue, cadre de santé, formatrice IFSI) soit substituée par un procédé qui ne tient aucun compte du parcours, des compétences psycho sociales et des motivations des jeunes.

Une confiance aveugle est mise dans l’intelligence artificielle alors qu’il a été démontré que la dite « intelligence artificielle » comporte des biais qui vont exacerber des inégalités de traitement au détriment des jeunes et de leurs projets. Quelle place est accordée aux jeunes qui ont décrochés scolairement et qui veulent se remotiver ? A la roulette Russe, il y a beaucoup de perdants…

Votre plateforme décourage, broie, casse des jeunes et les laissent au bord du chemin. Je m’élève contre ce système et j’invite tous les parents à le faire afin d’être entendu.es et que cesse cette exclusion et déshumanisation.

Quel gâchis !

Parcousup est un système déshumanisé et déshumanisant

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.