Cosmologie
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 oct. 2015

Cosmologie
Abonné·e de Mediapart

L'Enigme Bogdanov et la Cosmologie

Cosmologie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le livre L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque) dont je suis l'auteur paraîtra le 5 novembre. Mon blog L'Enigme Bogdanoff, conçu avec une vocation interactive, se propose de réagir à l'ensemble des commentaires, questions, remarques, critiques... que les lecteurs voudront bien me faire parvenir à l'adresse EnigmeBogdanoff@gmail.com

Que penser de la thématique abordée dans le domaine de la Cosmologie ? Sur ce plan, je me suis efforcé d'être le plus franc possible envers les lecteurs. Autant sur le Big Bang prétendument standard à la sauce de l'inflation, que sur les cosmologies alternatives comportant un avant Big Bang et sur lesquelles Igor, Grichka et moi-même travaillons depuis longtemps suivant des approches indépendantes.

A ce jour, la Cosmologie et la Physique des particules de très haute énergie n'en sont pas à un stade justifiant la référence à un quelconque  "modèle standard". Elles restent des disciplines pleines d'inconnues et très ouvertes, avec de nombreuses questions fondamentales dans l'attente de réelles réponses. Les énergies les plus élevées atteintes par les accélérateurs de particules les plus performants sont inférieures de quinze ordres de grandeur à l'énergie de Planck.

Quant aux rayons cosmiques d'ultra-haute énergie, sur lesquels je travaille depuis 1996 ayant en vue des possibles vérifications des principes fondamentaux de la Physique standard formulée à partir de phénomènes plus proches de nous, leurs énergies les plus élevées mesurées jusqu'à présent sont de huit ordres de grandeur inférieures à l'énergie de Planck.

Disons-le donc clairement : au stade actuel, rien ne permet de vérifier, sur le plan expérimental ou observationnel, ce qu'a pu être l'Univers à l'échelle du temps de Planck. Ou que les unités dites « de Planck » puissent être l'expression fidèle d'une réelle limite de nature physique ou cosmologique.

Dans les années 1990, Igor et Grichka Bogdanov ont entrepris de formuler une approche cosmologique permettant de franchir le "mur de Planck". Leurs propositions (fluctuation de la signature de la métrique de l'espace-temps, information initiale...) ont un intérêt certain et se prêtent, de surcroît, à des extensions dépassant leur portée originale. Simultanément, par un chemin différent, j'ai de mon côté à élaboré à contre-courant des scénarios comportant une nouvelle Physique et dépassant la notion même de l'échelle de Planck. Les superbradyons (préons supraluminaux) sont censés être des constituants du vide physique, contrairement aux préons standard de Pati et Salam postulés en tant que constituants directs des particules.

De mon modeste point de vue, nos deux approches restent à ce jour d'actualité.

Luis Gonzalez-Mestres

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Punir les petits délits par des amendes : l’extension du domaine de la prune
Avec la Lopmi, adoptée par le Parlement en commission mixte paritaire jeudi 1er décembre, une vingtaine de délits supplémentaires pourront faire l’objet d’une « amende forfaitaire délictuelle » infligée par les policiers et les gendarmes. Cette « condamnation express » pose de sérieux problèmes. 
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
Journal — France
Corse : l’arrestation de nationalistes complique le dialogue avec Darmanin
Un leader du mouvement indépendantiste Corsica Libera et deux autres hommes ont été arrêtés jeudi dans le cadre d’une enquête du Parquet national antiterroriste. À quelques jours d’une visite du ministre de l’intérieur, plusieurs élus insulaires évoquent un « très mauvais signe ».
par Ellen Salvi et Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss