Le Vent est gratuit, le Soleil est gratuit

BINGO, le bénéfice des énergies renouvelables est enfin palpable ( mais c'est tout ) pour les clients d'EDF.

Le Vent est gratuit, le Soleil est gratuit mais aujourd'hui EDF avec l'assentiment de l'Etat prévoit une nouvelle hausse de 3 à 4 % résultant de l'aveu même d'EDF des coûts vertigineux du programme des énergies renouvelables résultant du Grenelle de l'environnement. Un amendement au projet de loi de finances permettrait de relever la taxe de "contribution au service public de l'électricité", la CSPE de nos factures.

Contrairement à ce qui a toujours été annoncé tant par le Ministère de l'Environnement que par l'ADEME , les aides aux énergies renouvelables coutent trés cher du fait de l'immoralité des avantages concédés aux producteurs et aux spéculateurs de l'énergie éolienne notamment. Les tarifs de rachat anormalement élevés permettent aux promoteurs de faire fortune sur le dos des citoyens français.

La consommation française étant d'environ 500Twh, un prix du Kwh de 0,11 euros, 3,4% de hausse le 15 août 2010 représentait déja une ponction supplémentaire de plus de 1,9 milliards d'euros/an pour les consommateurs. Faites à nouveau le calcul!

Pour une juste appréciation des choses,un moratoire immédiat et un audit économique et fiscal doivent être réalisés concernant la filière éolienne qui conduit parfois à des circuits financiers douteux, voir maffieux comme c'est le cas actuellement en Italie.

Cerise sur le gateau, à partir du 1er Janvier 2011 EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu'à 25% de sa production. Un véritable hold up car les fournisseurs d'électricité se voient ainsi offrir 1/4 de la production de courant EDF avec des installations que les français ont déja payées avec leurs factures et leurs impôts.

C'est une "première" que d'obliger une entreprise, dans le monde de la concurrence soi disant libre et non faussée, à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d'électricité!

Alors, SOYEZ AU COURANT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.