Pour " Une Convention Nationale des Gilets Jaunes "avec des délégués tirés au sort.

La proposition arrive un peu tard. Mais bon, bel effort tout de même :) .  Et puis , on ne sait jamais : les réseaux peuvent faire des miracles me dit-on... Si la proposition n'est pas prise en compte par ces fameux gilets, on aura loupé l'expérimentation - à bonne échelle - d'un système de désignation de délégués permettant d'éviter ceux et celles ( plus souvent ceux),  les premiers à lever la main pour représenter un collectif.Passons à la proposition.

Certains  membres des ronds points ne veulent pas de représentants. Ils souhaitent un blocage de plus en plus complet du pays: c'est une situation inespérée pour ces partisans d'au autre société. D'autres craignent d'être bernés par les porte paroles auto-proclamés des plateaux.D'autres enfin, souhaitent une organisation de leur mouvement mais n'ont pas de modèle disponible.Voici une proposition:

Base de l'opération: les ronds points points (ou l'équivalent) de chaque département.Grace au choix de 10 noms(5 femmes -5 hommes) par chacun des membres du groupe, une liste est construite. On dépouille et les 10 noms les plus cités, constitue la liste (paritaire) du rond point.

Elle est envoyée au lieu central choisit (Le chef lieu du département) par exemple.Les gilets jaunes du coin sont alors chargés de trouver un local approprié pour le tirage au sort, qui sera opéré à partir de l'ensemble des listes envoyés par les ronds points du département. Combien de ronds points  (ou équivalent)  4, 6, 8? C'est sans sans importance. Il s'agit de ces sites où, depuis des semaines des gens vivent, discutent et rêvent ensemble.Ils se connaissent et lorsqu'ils établissent leurs liste, ils le font avec le souci de choisir les plus proches de leurs convictions. Ils(elles)ont à choisir parmi ceux et celles qui sont régulièrement présents depuis à minima 2 semaines.

Dans un département où 12 lieux ont envoyés leur liste, il y aura tirage au sort parmi 120 personnes.Un département avec 3 lieux tire au sort parmi 3030 personnes, etc.Certain départements seront peut-être sur -représentés?Ce n'est pas grave. Il s'agit de ceux souvent maltraités depuis des décennies.Ne pas oublier les outres marins dans une affaire qui ne concerne pas l'Hexagone uniquement.Combien de noms sont-ils tirés au sort? Si le mouvement décide de réunir une Convention de la taille de l'Assemblée Nationale - par exemple - Les 101 départements envoient 6 représentants tirés au sort et la " Convention Nationale des Gilets jaunes"se compose alors de 606 délégués. (La parité ayant été respectée au moment de la liste du rond point, là, laisser le tirage faire le job : il y aura + ou - de parité, mais ce sera le hasard. Pas grave.

son siège sera choisit en fonction des critères habituels: commodités d'accès, capacité d'accueil, etc. Le "Palais des Congrès" d'une grande métropole fera très bien l'affaire.

Voilà le lieu de réflexion au niveau national construit. Dans un premier temps, sa fonction doit rester consultatif. Seule la base, par le vote, pourra lui donner un autre statut : délibérer, par exemple. Et devenir alors un lieu où des décisions seraient prises au nom du mouvement. Ces délégués deviendront les représentants du mouvement social "les Gilets Jaunes".

Comment le mouvement peut-il décider de la mise en oeuvre de ce dispositif? Ou de le refuser. Seul le vote - rond point par rond point- collecté au niveau national le permettra. Et un des ronds points devra se proposer pour l'organisation de ce vote. Si plusieurs lieux sont candidats, le choix s'opérera alors par tirage au sort :)

 

Cf  l'article : " Au sort citoyens!" , publié ici en 2013. ( L'appui théorique de cette proposition, en quelque sorte).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.