Des primaires pour déprimer

Si l’on joue à appliquer au jeu politique la chronostratigraphie utilisée par les géologues, aucun doute n’est possible : la France retourne à l’ère primaire, quand la vie s’enfermait encore dans l’épaisse carapace des trilobites. Peut-on percevoir autrement ces partis fossilisés, gouvernés seulement par la quête de leur survie ?

https://theconversation.com/des-primaires-pour-deprimer-53854

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.