cqfd
Etudiant
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 juil. 2008

cqfd
Etudiant
Abonné·e de Mediapart

Le CAC au plus bas: les raisons d’une débâcle

cqfd
Etudiant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En atteignant ce jeudi son plus bas niveau depuis juillet 2005, le CAC 40 a confirmé son rôle de baromètre des marchés financiers. L’indice phare de la Bourse de Paris, qui a perdu 24,3 % depuis le début de l’année, n’est pas le seul concerné par une crise qui trouve ses racines outre-Atlantique. L’Euro Stoxx 50, qui agrège les titres européens les plus importants, a reculé de près de 26 % depuis le 1er janvier.

La mise au grand jour, il y a un an, des dérives engendrées par l’utilisation de complexes produits issus des crédits et des difficultés d’établissements américains spécialisés dans les crédits immobliers à risque a fait office de détonateur. Il s’en est suivi une crise de confiance qui, même si elle a tendance à se résorber, montre toujours ses effets. “Les banques sont réticentes à se prêter entre elles malgré la publication de leurs comptes et la mise au jour d’informations sur leurs engagements des acteurs financiers dans les subprimes. Aujourd’hui, on est face à une crise de confiance plus qu’à une véritable crise financière“, indique au Point Mathieu Plane, économiste à l’OFCE. Cette crise de liquidité est à l’origine des déboires de la Northern Rock, cette banque britannique qui avait frôlé la faillite fin août 2007, avec de longues files d’attente devant ses guichets.

A coups d’annonces et de déclarations plus alarmistes les unes que les autres, les inquiétudes des investisseurs ne devraient pas s’apaiser dans l’immédiat. “Je pense vraiment que nous devons faire face à certains problèmes très graves. En fait, les choses pourraient empirer“, a expliqué le directeur général de JPMorgan, Chase Jamie Dimon. Parallèlement à cette déclaration, les analystes de Wachovia ont indiqué que la banque d’affaires américaine Merrill Lynch pourrait procéder à cinq milliards de dollars de dépréciations d’actifs au second semestre. La firme envisagerait également de céder partiellement sa participation de 49 % dans un groupe de capital-investissement afin de récupérer de l’argent frais.

L’inflation au plus haut

Les craintes concernant l’inflation n’attisent pas uniquement l’inquiétude des banquiers centraux. Les investisseurs sont aussi atteints par la forte hausse des prix à la consommation, qui s’élève à 4 % sur un an dans la zone euro. Alors que la BCE vient de relever son principal taux directeur d’un quart de point, à 4,25 %, les marchés craignent l’apparition d’une spirale inflationniste qui frapperait à la fois les prix et, dans la foulée, les salaires. Cela pourrait alors éventuellement se traduire par une menace de stagflation, explique Mathieu Plane, à savoir un ralentissement du rythme de la croissance couplé à une importante inflation. La croissance est aussi au centre des interrogations sur les marchés. “Le deuxième trimestre sera autrement plus mauvais que ne le fut le premier trimestre“, a d’ores et déjà averti le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker.

Les récents records enregistrés par le baril de pétrole sont aussi une source de préoccupations pour les marchés. Ceux-ci suivent la chute du dollar, une baisse qui pourrait être amplifiée par la décision de la BCE de relever ses taux. Si les investisseurs tablent sur une poursuite de la crise de confiance dans le secteur financier, de nouvelles inquiétudes quant à l’inflation et de nouveaux sommets pour l’or noir, il y a fort à parier que le rebond tant espéré par les épargnants se fera encore attendre.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Europe
Ukraine : le soupçon de la collaboration plane sur les villages libérés
Dans la région de Kherson, certains villages ont vécu pendant des mois à huis clos, sous occupation russe. Des voisins ont été tués ou sont portés disparus. La difficulté à mener des enquêtes rapides dans un pays mis sens dessus dessous par la guerre permet à la rumeur de prospérer.
par Mathilde Goanec
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Les États se réunissent jeudi 1er décembre à ce sujet. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon
Billet de blog
Canicule : transformer nos modes d’élevage pour un plus grand respect des animaux
L’association Welfarm a mené cet été la campagne « Chaud Dedans ! » pour alerter sur les risques que font peser les vagues de chaleur sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. Après des enquêtes sur le terrain, des échanges avec les professionnels de l’élevage, des discussions avec le gouvernement, des députés et des eurodéputés, Welfarm tire le bilan de cet été caniculaire.
par Welfarm
Billet de blog
Noémie Calais, éleveuse : ne pas trahir l’animal
Noémie Calais et Clément Osé publient « Plutôt nourrir » qui aborde sans tabou et avec clarté tous les aspects de l’élevage paysan, y compris la bientraitance et la mort de l’animal. Entretien exclusif avec Noémie.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT