Strasbourg : Manifestation attaquée par l'extrême droite couverte par la police ?

Le 28 novembre, la manifestation contre la loi sécurité globale à Strasbourg a été attaquée par un groupe d'extrême droite. Leur fuite a t'elle été couverte par la police ? Il y'a de nombreux évènements troublant, qui soulèvent des questions ...

Le 28 novembre, comme dans de nombreuses villes de France, Strasbourg s'est mobilisée contre la loi sécurité globale.

De nombreux Etudiants, Gilets jaunes, Ecologistes, Syndicats, des Familles, des Citoyens ... Tous se sont réunis autours de la notion de liberté. 1500 personnes au départ de la manifestation, Place de la République, 4000 en cours de manifestation.

manif-stras-1

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout se passait très bien, jusqu'à ce que le cortège soit attaqué par un groupe d'extrême droite qui s'était infiltré dans la manifestation. Un groupe visiblement préparé, entrainé au combat de rue, et qui avait choisi, repéré l'endroit de l'attaque.

Voila maintenant la vidéo de leur fuite, qui fait suite à la première ... Ils sont partis dans la rue a gauche, en passant à 20m de l'escadron de CRS qui était en tête de cortège. Dans cette rue, à environ 200m, se trouvait un escadron de soutient, au passage demandé par le "chef" de la police. Il n'y a, dans cette rue, aucune possibilité pour eux de s'en sortir, et pourtant ...

C'est là-bas que ça se passe ! © Maillard Pascal

 

Dans cette vidéo, à 1mn26, on entend clairement le "chef " de la police, des opérations sur le terrain, répondre à un manifestant "Barrez vous, laissez nous faire, OUI, on est au COURANT".

Donc, il admet être au courant qu'un groupe d'extrémistes a attaqué la manifestation. En même temps, quoi de plus normal, étant donné qu'il y'a un certain nombre de RG infiltrés eux aussi dans la manifestation. 

Le lendemain, les CR'Strasbourg Offender (tiens, CR'S, curieuse coïncidence) et la Meinau army ont revendiqué cette attaque.

Plusieurs questions se posent : 

Comment ces fascho ont ils pu rentrer aussi facilement dans le cortège ? Pourquoi n'ont ils pas fait l'objet d'une surveillance spéciale qui aurait permis d'éviter ce qu'il s'est passé ? 

En étant au courant de la situation, pourquoi ne sont ils pas intervenus alors que les assaillants sont passé à 20m de l'escadron de CRS qui était devant le cortège ? 

En étant au courant de la situation, pourquoi gazer les manifestants qui chassaient ces extrémistes ? 

En étant au courant de la situation, pourquoi l'escadron placé au bout de la rue ne les a pas interpellés ? D'ailleurs, pourquoi cet escadron était placé aussi loin, au bout de la rue ? 

Pourquoi, 4 jours après les faits, en étant au courant de la situation, ainsi que de qui ils sont, ces extrémistes n'ont ils toujours pas été interpellés ? 

 Les faits sont simples, avérés ... Mais que fait la police, la préfecture de police ??? 

 

Se'Th

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.