Qui est vraiment Jocelyne Chevalier, Préfète de la région Grand est ?

Barrage de Sivens, le décès de Remi Fraisse, de nombreux problèmes en Corse, et plus récemment (avril 2020), la réquisition controversée de masques destinés aux Bouches du Rhône, Bourgogne et Franche Comté, ou encore les seismes en Alsace et Fonroche. Est elle regrettée la ou elle est passée ? "C'est la meilleure sortie de toute l'histoire des préfets de Corse !", cela donne le ton.

jocelyne

Les faits d'arme de Madame la Préfète sont déjà nombreux. Elle occupe son premier poste de Préfète du Tarn en 2012, puis enchaîne les affectations, pour un total de 5 postes en 8 ans. Préfète de la région Grand Est depuis mars 2020.  Elle est définie par certains comme une Préfète éminemment politique.

Résumé des faits :

Barrage de Sivens, décès de Rémi Fraisse (2012-2014) :

Véritable aberration écologique, ce barrage est aussi un symbole de la privatisation de l'eau, et du passage en force de l'Etat. Une opposition s'est donc mise en place. Pour arriver à ses fins, elle n'a pas hésité à "utiliser la FORCE, dans des "proportions inouïes pour réduire les opposants", "chacun connaît à quels degrés de violence, contre la nature et contre les personnes, cet entêtement à donné lieu, jusqu'au drame irréparable de la mort de Rémi Fraisse." Déclaration de Roland Foissac, ancien vice-président du Conseil général du Tarn.

Rémi Fraisse a été tué par un lancer de grenade offensive lors d'affrontements entre manifestants et FDO.

Le gendarme coupable du lancer de grenade a bénéficié d'un non lieu de la part de la chambre d'instruction de Toulouse.

Elle fut mutée dans les Pyrénées Orientales.

La déclaration d'utilité publique du barrage de Sivens (Tarn) a été annulée, plus d'un an après l'abandon du projet, une victoire a posteriori pour les opposants qui les conforte dans leur sentiment que le projet était bien « illégal ». Mais il faut croire que cette histoire ne lui a pas servi de leçon.

Réquisition de masques (Avril 2020) : avait elle le droit ?

C'est reparti pour les polémiques. Début avril, six millions de masques commandés à la Chine, via Shangai, ont été directement réquisitionnés par la préfète de la Région Grand Est Josiane Chevalier, au profit de son agence régionale de santé (ARS) qui en attendaient également plusieurs millions. Une partie de ces masques était destinée aux Bouches du Rhône, à la Bourgogne ainsi qu'à la Franche Comté.

La décision de Josiane Chevalier, prise sans concertation, déplorent d’ailleurs les deux régions, suscite une vive polémique, et même un scandale d'Etat selon certains élus.

Ses arrêtés concernant le port du masque sont aussi régulièrement contestés en justice, qui l'a amené plusieurs fois à devoir modifier ses arrêtés préfectoraux.

Barrage de Sivens, qui n'était pas d'utilité publique, donc projet jugé "illégal" par le tribunal, port du masque ... Mme Chevalier et la justice n'ont pas l'air de faire bon ménage, notamment dans le fait de défendre des projets au final illégaux, ce qui est problématique lorsque l'on occupe un tel poste ...

Politique répressive, le retour :

Strasbourg, samedi 18 mai, sa politique répressive est à nouveau mise en cause.

Un rassemblement était déclaré et accepté par la Préfecture. Mais rien ne s'est déroulé comme prévu.

Déploiement de quasiment 200 membres des FDO (gendarmerie mobile, police nationale, bac) dans tout Strasbourg, la place Kléber était devenue une zone d'occupation. Tout cela pour intimider et harceler une trentaine de "manifestants" pacifiste.

Suite à cette journée est sorti un communiqué de presse de la Préfecture relatant une 30aine de manifestants, pour 65 contrôles et 41 amendes ... Plus de contrôles et d'amendes que de manifestants ? Non déclaré ? De plus, la liberté de circulation ainsi que celle de revoir des amis est elle remise en cause ?

2020 >> Les décrets de madame la Préfète concernant le port du masque rejetés par le tribunal administratif de Strasbourg :

Mai 2020 : Par un arrêté du 20 mai 2020, le maire de la commune de Strasbourg a obligé les personnes de plus de onze ans à porter un masque « grand public » ou chirurgical couvrant la bouche et le nez pour fréquenter les voies et places situés sur la Grande-Ile, les ponts et voies adjacentes, du 21 mai au 2 juin 2020 de 10 heures à 20 heures.

Conclusion du tribunal administratif de Strasbourg :

Article 1 : L’arrêté du 20 mai 2020 du maire de la commune de Strasbourg est suspendu.
Article 2 : Les conclusions de la commune de Strasbourg présentées au titre de l’article L. 761-1 du code de justice administrative sont rejetées

Septembre 2020 : Madame la Préfète a été contrainte de revoir son décret concernant le port du masque généralisé dans 11 communes du Bas Rhin, car jugé illégal par le tribunal administratif de Strasbourg pour le motif suivant : cet arrêté constitue une atteinte immédiate à la liberté d’aller et venir et à la liberté personnelle des personnes appelées à se déplacer.

Janvier 2021 : Seismes en Alsace, Préfecture vs Fonroche

Après des séismes inexpliqués en 2019, d’autres plus explicables en octobre 2020, puis un clairement anormal le 04 décembre, et après la décision préfectorale d'arrêter définitivement la centrale de Vendenheim construite par Fonroche au prix de 100 millions d’euros d’investissement, voilà l’entreprise accusée de « faute » : la préfecture lui reproche d’avoir dépassé les limites qu’elle lui avait fixées.

Fonroche Géothermie se défend de son côté en déclarant avoir informé les autorités concernées, càd la Préfecture,  de l’« extension scientifique » du puits, et les pressions reprochées à l’opérateur ne correspondent pas au bon lieu de mesure, explique son directeur général.

En effet, le DG de Fonroche Géothermie affirme avoir proposé à la Dreal le 10 décembre 2019 de forer plus profondément pour une « extension scientifique » au-delà de la limite préalablement fixée. « Nous voulions chercher des failles transversales qui traversent le fossé rhénan », « c’était transparent avec les experts : on voulait avoir cette donnée scientifique ».

Fonroche a commencé à creuser au-delà de la première limite « le 29 janvier », c’est-à-dire 50 jours après le courrier resté « sans retour de la Dreal entre-temps ». 

Fonroche se "dédouane" : "On n’avait pas vocation à aller chercher cette explication." ...

Autrement dit, ils sont allé forer beaucoup plus bas que la limite autorisée, ce qui nécessite aussi au passage des frais supplémentaire pour l'entreprise, qui se chiffrent à plusieurs millions d'euros. Mais ça n'était pas le but de Fonroche. C'est vraiment gentil de la part de Fonroche de penser à la science, c'est un joli cadeau à plusieurs millions d'euros ^^

Cela est quand même curieux, la demande officielle de Fonroche à la Préfecture du Bas Rhin, qui date de novembre 2018, s'intitule : "Demande de Permis Exclusif de Recherche Minier Lithium et connexes" 

La version mise en ligne est la version non confidentielle, ce qui sous entend qu'il y'a une version confidentielle ... Que vont ils chercher réellement ? A quelle profondeur ? 

Fonroche cherche aussi à se dédouaner en prétextant avoir reçu l'accord de la Préfecture, la Préfecture dit le contraire ... 

Quant à la pression trop élevée constatée, Jean-Philippe Soulé explique que le lieu de mesure de la pression a fait l’objet de nombreux échanges avec les services de l’État. « Il y avait un flou dans l’arrêté qui a été clarifié : en septembre 2020 la préfète a validé par courrier la méthode de calcul ».

Le manque de temps : c’est de cette façon qu’il explique les accusations, injustifiées selon lui : « Le temps imparti aux experts de la Dreal [pour cette enquête administrative] était très court, avec une quantité de documents très importante à analyser. 

Mais le DG de Fonroche savait très bien ce qu'il faisait, il connaissait les risques engendrés par ces "tests", que la Préfecture ait été avertie ou non ne change rien concernant leur faute. 

A la vue de ces éléments, comment la Préfecture peut affirmer ne pas être au courant ? 

Suite à l'arrêt "brutal" des activités de géothermie en Alsace après ce séisme, et les déclarations de la Préfète, je m'étais posé ces quelques questions :

Grosse conséquence niveau géologique, sismique ?

La Préfète : «Ce projet, implanté dans une zone urbanisée, n'offre plus les garanties de sécurité indispensables et doit donc être stoppé», a annoncé la préfecture, précisant dans un communiqué qu'un arrêté avait été pris en ce sens ce lundi. Cette décision vise à «éviter au maximum tout nouveau mouvement sismique»

Prise de conscience de la Préfète, après avoir déjà défendue un projet jugé illégal ? Ou juste peur de ne pas s'en sortir ? 

La Préfète : «Ma préoccupation première est la protection des populations, ça l'emporte bien évidemment sur tout le reste»

Arrêt définitif d'un seul site ou de l'ensemble des sites ?

Un comité d'experts sera également constitué pour conseiller la préfecture dans les «prises de décision concernant la géothermie» à l'avenir, alors que d'autres projets sont à l'étude dans l'agglomération. (les activités de Fonroche et ES ont été intérrompues depuis)

Mais le groupe Fonroche avait lui exprimé son intention de poursuivre ses travaux. «Il existe toujours des solutions. Par contre ce sera peut être très long», avait expliqué Jean Philippe Soulé, le directeur général de Fonroche Géothermie.

Il doit l'être, en ce moment, Jean Phi ^^

Il ne reste maintenant qu'à espérer que les conséquences de tout ceci ne soient pas graves.

 

Manifestation du 28 novembre 2020, contre la loi sécurité globale, attaquée par des extrémistes, mais que fait la police ? 

https://blogs.mediapart.fr/croisement-dinfos/blog/011220/strasbourg-manifestation-attaquee-par-lextreme-droite-couverte-par-la-police

Barrage de Sivens : 

https://www.terre-net.fr/barrage-de-sivens/t685

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/le-barrage-de-sivens-n-etait-pas-d-utilite-publique-tranche-la-justice-202-120525.html?fbclid=IwAR03_WDMP9KKuI1FLdqjfIdvIXnlWC20yYXf5KDZs4pYnNlMp5mC4LKVix0

https://www.humanite.fr/barrage-de-sivens-une-cruelle-lecon-infligee-aux-autorites-610987?fbclid=IwAR1A8IwWCsQhW52Z-m45K9anjNRtI9qDXcBP8dSleRvYhov9PwHVinunAVE

https://www.terre-net.fr/meteo-agricole/article/la-guerre-de-l-eau-s-est-aussi-declaree-dans-les-commentaires-2179-142098.html?fbclid=IwAR3VluhWN_BvR26kt9qTGL18lblIXbviaBcHTSn6d01KXUMN3UjR07JoUqQ

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/09/mort-de-remi-fraisse-non-lieu-confirme-pour-le-gendarme_6025308_3224.html?fbclid=IwAR2c9CAltBz_ASZwexjK6wVVSX93krxT6pcQEVPvzfm9Ol20sWHYkeBjFHo

La Corse :

https://www.corsematin.com/articles/josiane-chevalier-une-prefete-rompue-a-lexercice-mais-pas-a-lepreuve-de-la-corse-98896?fbclid=IwAR2B4unLMRhAWtl7ia8Br3cCJy8KUEUZrWKnAq_noYLqXl5Prrm0TO6SDy0

https://www.corsematin.com/articles/josiane-chevalier-une-prefete-rompue-a-lexercice-mais-pas-a-lepreuve-de-la-corse-98896?fbclid=IwAR2B4unLMRhAWtl7ia8Br3cCJy8KUEUZrWKnAq_noYLqXl5Prrm0TO6SDy0

Décision du tribunal administratif de Strasbourg concernant le port du masque, mai et septembre 2020 : 

http://strasbourg.tribunal-administratif.fr/content/download/171091/1705849/version/1/file/2003058-1.pdf

 https://www.ultimatedroit.fr/port-masque-obligatoire-covid-653/

Séismes, Préfecture vs Fonroche : 

https://www.dna.fr/economie/2021/01/04/fonroche-se-defend-de-tout-ecart

https://www.bas-rhin.gouv.fr/content/download/35445/236216/file/Demande_PER_Lithium_version_non_confidentielle.pdf?fbclid=IwAR1mWalxwlVXtjt6znabIsP-ZXvBAxyzcuqjWIkdYOcyd5CeFaDtoH_GqBs

Se'Th

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.