Peut-on demander à l’ensemble de la population de travailler jusqu’à 64 ans?

Depuis plus d'un mois maintenant, les syndicats de salariés se mobilisent contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. Nous, collectif d’agents de la direction statistique du ministère du Travail, souhaitons participer à la réflexion sur notre «modèle de société» en présentant des données publiques irréfutables décrivant la situation des seniors en matière de travail et d'emploi.

Un collectif d’agent.es de la DARES (direction statistique du Ministère du Travail) a publié un article sur la situation des seniors à partir de données publiques.

Cette étude met en lumière les difficultés rencontrées par les seniors sur le marché du travail durant les années qui précèdent la retraite, souvent marquées par des épisodes de non-emploi et/ou d'activité réduite. L'article rappelle l'ampleur des inégalités existantes entre cadres et ouvriers en termes de pénibilité, de santé et d'espérance de vie. Il présente des comparaisons internationales montrant l'évolution du taux de pauvreté des seniors dans trois pays souvent cités comme exemplaires en matière de réformes sociales et/ou d’indicateurs de performance économique: la Suède, l’Allemagne et le Royaume Uni.

Cette étude enrichit le débat actuel sur la réforme des retraites en analysant les causes de la forte inactivité des seniors non retraités. En ce sens, elle permet de mieux comprendre les conséquences des principales mesures de l'actuel projet de réforme. 

Cet article, qui fait suite à la publication de la note "Analyse Retraites" par un collectif d'agents de l'Insee, met en évidence la mobilisation des agents de la statistique publique et souligne les nombreuses limites du projet de réforme en cours.

Vous pouvez retrouver la publication complète ici et ci-dessous : 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.