Loi Santé

 

" Oui la santé a un prix. Inestimable. Celui de la vie "

Quand les représentants de l'Etat demanderont à la Sécurité Sociale de diminuer son pourcentage de remboursement, les assurances complémentaires privées prendront leur part du gâteau en augmentant les cotisations auprès des assurés !

Pourquoi ne pas demander tout simplement aux français par quel organisme ils souhaitent être assurés plutôt qu'imposer ?...

La liberté des français n'est-elle pas d'être maître de ses choix ?!... Quelle garantie aurons nous pour que tout français soit égalitaire face aux Mutuelles, Prévoyances et Assurances ?!... Et que va donner la concurrence déjà déloyale entre assurances privées et mutuelles ?... des licenciements et une hyperproduction au travail pour apporter encore et encore des marges extrêmement bénéficiaires ?... 

Certes, la Sécurité Sociale prendra en charge les plus démunis, qui ont la cmu, et les personnes en maladie de longue durée ou en  accident de travail ( espérons le du moins ), mais est-ce dire qu'en dehors de ces cas, la personne malade n'a pas à être solidairement prise en charge par la Sécurité Sociale ? ou cela voudrait-il dire qu'en dehors de ces cas là la personne ne serait pas reconnue socialement suffisamment malade car ne rentrant pas dans ces cases ?

Il serait peut-être temps de prendre conscience de l'importance de la Sécurité Sociale et la respecter... elle a été crée après guerre, dans la fraternité, pour un système solidaire pour tous !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.