La décrépitude de l'Université Française

Je veux vous narrer par ce modeste billet l'état de déliquescence avancée actuellement de l'Université Française à travers l'exemple concret d'un jeune étudiant de condition et d'origine modestes qui,par sa seule intelligence et sa seule motivation est parvenu au niveau licence de Langues Etrangères Appliquées avec des Langues vernaculaires encore peu usitées dans nos Provinces profondes, notamment Anglais,mais surtout Espagnol,Italie,Portugais et Chinois,ou les Mandarins  (c'est le cas de le dire!!) brillent par leur absence remarquée et remarquable!! Il va donc devoir,la mort dans l'ame,abandonner le cursus entamé après trois ans de parcours sans embuches!! Merci l'Autonomisation des Universités,Merci les Décrets scélérats d'une certaineV.Pecresse,Merci la Privatisation rampante de nos établissements supérieurs,Merci la Cupidité mandarinale, Merci le "Descenceur Social" qui ne permet plus,dans les conditions néfastes actuelles de s'élever au-dessus de sa condition originelle,Merci à la Régression économico/sociale de ce Pays qui n'autorise plus concrètement aucune mobilité à travers les classes de sa société,enfin,Merci pour tout,et surtout restez ou vous etes,à votre place,bien sage,et n'en bougez plus,Grands Naifs que vous étiez!! En quelque sorte,pour pasticher la formule terrible et si cruellement lucide du sociologue C. PEUGNY, "Le Destin au Berceau"!! Et Vive la République,Vive la France!! Merde,je deviens Gaullien,faut que j'arrete!!  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.