L'ALEXANDRIN TUEUR

"Voilà le nouvel etre auquel vous vous rendez, Et,le corps citoyen évincé, La politique meme vient à changer de sens. Merci de m'épargner vos fausses véhémences: Inutiles récris,vaines protestations,Tout ce que vous direz ne sera que fiction. Vos acte sont parlants,surtout leur hiérarchie, Qui disent quel est l'ordre ou les gens sont servis: D'abord les créanciers,le peuple s'il en reste,Voilà en résumé la trahison funeste ou vous etes tombés,terrible forfaiture,Qui des marchés aura permis la dictature. Du peuple,je vous ai d'abord cru fatigués,Mais c'est plus radical: vous en avez changé! Au lieu des citoyens ,celui de la finance,Tel est le peuple qui a votre préférence. Il vous fallait au moins ce singulier marxisme pour accoucher si bien cet anti-socialisme qui,à la dictature du prolétariat, aura substitué celle de l'actionnariat ,et qui tuant l'internationale ouvrière célèbre l'internationale créancière. Extrait page 120 "D'un Retournement l'autre" de Frédéric LORDON (Seuil).  Voilà, tout est dit,enfin,il me semble,et qui plus est,sous une forme poétique ma foi bien agréable,bien talentueuse et bien épicée!!! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.