Martina Bacigalupo "Les lieux de mémoire", à Bujumbura © Cyril Sauvenay
Il m'en a fallu, du temps, pour terminer cette entrevue, et la mettre à votre disposition.

Cela étant, peu d'entre vous auraient sans doute eu le loisir de passer à l'Institut Français du Burundi pour découvrir, il y a un an, l'exposition dont il est question : Les lieux de mémoire. Par ailleurs, les propos tenus, alors, restent d'une actualité que l'on peut qualifier avec une légère exagération de brûlante.

Cette exposition faisait suite à la parution, dans le magazine burundais Iwacu, d'un reportage consacré à ces dits lieux de mémoire. Mémoire tout d'abord des temps de crise et de mort, liées l'une comme l'autre à l'histoire de ce pays depuis son indépendance. Mémoire aussi, par un détour imprévu, d'autres images, ces images malgré tout que sût si bien commenter Georges Didi-Huberman. Mémoire enfin, et celle-ci réjouissante, de l'histoire qui précéda la venue des colons - mémoire d'une culture et de traditions que le peuple burundais, aujourd'hui, a sans doute besoin de retrouver.

Puissiez-vous trouver plaisir à regarder ce document, et puissent ces quarante-six minutes non vous ennuyer, mais vous intéresser.

Cyril Sauvenay

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.