80 km/h : du nouveau sur les routes, mais pas toutes !

Depuis le 1er juillet 2018, la vitesse maximale est passée de 90 à 80 km/h pour certaines routes. Toutefois, il existe certaines solutions pour les amateurs de sensations fortes voulant rouler vite. Découvrez les chiffres depuis le 1er juillet ainsi que les alternatives envisageables !

Quelques chiffres depuis ce changement

Il est important de noter que les routes affectées par ce changement sont à double sens, sans séparateur central. Celles-ci représentent plus de 400 000 km de routes sur le territoire français.

Avec ce changement de limitation, on peut constater que le nombre de morts a baissé en juillet par rapport à l’année précédente. Selon la Sécurité Routière, une baisse de 5,5 % a été notée : 324 morts ce mois-ci, contre 343 en juillet 2017. Bien entendu, la baisse de la limitation de vitesse joue un rôle sur ce taux de mortalité en France. La Sécurité Routière reste tout de même prudente quant à cette baisse.

Cependant, certains automobilistes s’en prennent aux radars du fait de l’augmentation des amendes. En effet, en juillet 2018, les radars ont flashé deux fois plus de véhicules par rapport à l’an passé. Au total, on compte 260 000 flashs en plus ! Depuis janvier 2018, quatre fois plus de radars ont été vandalisés : environ 400.

Rouler vite en voiture, c’est possible !

Malgré ce récent changement de vitesse sur les routes, il est tout de même possible de rouler vite en toute légalité. Amateur de sensations fortes ? Vous pouvez rouler à toute allure sur les circuits ! Avec un baptême de pilotage en tant que passager auprès d’un professionnel, profitez de sensations incroyables.

Une autre solution est envisageable : l’autopilotage. Emmenez votre voiture de course sur les plus grands circuits de France et vivez pleinement l’expérience. Pour cela, voici les conditions à remplir :

  • Avoir plus de 18 ans,
  • Posséder un permis de conduire,
  • Briefing de 20 minutes obligatoire sur la sécurité.

Pour votre véhicule, celui-ci devra être très régulièrement vérifié par un professionnel. L’autre condition concerne le pot d’échappement : le niveau sonore ne doit pas être supérieur à 90 décibels. Grâce à cette solution, vous pouvez rencontrer d’autres pilotes passionnés par la course automobile !

Désormais, vous connaissez l’impact de ce changement de limitation de vitesse ainsi que les solutions pour rouler en toute légalité. Alors, n’attendez plus pour faire votre baptême de pilotage !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.