Cyranouille
QUINQUENNAT SOUS QUELQU'UN QUI N'A QUE HAINE ET CANON
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2022

L’ARMÉE DE LUMIÈRE

7ème chapitre du récit rimé des cinq dernières années : Quinquennat sous quelqu'un qui n'a que haine et canon Disponible ici : https://quinaquehaineetcanon.tumblr.com/

Cyranouille
QUINQUENNAT SOUS QUELQU'UN QUI N'A QUE HAINE ET CANON
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’ARMÉE DE LUMIÈRE

C’était un long tunnel, et glacial et opaque
Étroit et calme, comme un égout sous sa plaque.

On vit des lucioles percer du soupirail
Sorties de nulle part, éloignées du sérail
Sous le ciel de novembre à la belle hébergée
Une étoile est tombée, c’est celle du berger
Ne sont pas nés sous la bonne, elle lâche du lest

Elle a greffé la nuit à tout leur corps céleste
Sur la carte du ciel, brillent aux quatre coins,
On ne voit que leur dos fluo qui ne rompt point.

La clameur des bottines, le calme des chaumières

L’armée des ombres a des habits de lumières

Ils, ont le souffle au corps, elles, le diable au cœur.

Malgré le sifflement de cet oiseau moqueur,
Les dames divorcent donc de leurs deux patrons.

(L’un est à l’usine ; l’autre dans leur maison)

Que tous les porcs brûlent au bûcher sans aveu

À l’ombre grise des jeunes filles en feu

Pénélope n’attend ni mari ni Ulysse
Puis crée son pays sans les merveilles d’Alice.

Dans chaque Cosette sommeillait un Gavroche

La France profonde non gravée dans la roche

                                    *

Il n’y a pas qu’à Paris que l’époque est pourrie

La chair se paye au prix, main invisible prie

Que les peaux périssent puis se paupérisent

Les paumes non lisses où les poils se hérissent

Que les poilus ont nos sales gueules d’emplois

Ancêtre entêté et réfractaire gaulois

La survie quotidienne est une lutte intime

Qu’un jour est une vie, qu’un sou est un centime

Vue d’en haut, la France est cet îlot provincial
Ce village où un ch’ti égale un provençal
D’une pointe d’accent, l’élite se délecte
De cette langue d’or qu’elle appelle dialecte
Voit le territoire comme un meuble à tiroirs
Du Midi jusqu’au Nord ouvrant grand ses terroirs

Aux brèves d’un comptoir quelque peu trop disert

Chuchotant le secret d’un médical désert

Tous ces bourgs, ces hameaux, ces cités, ces communes

Aux cent mille causes, soudain ne font plus qu’une
Où la joie, la peine se lient dans l’amitié
Sous le maillot, soudain, font ce même métier

D’ouvriers, paysans, d’employés, d’artisans

« Ahou ! » « Ahou ! » « Ahou ! » Un chant de partisans

Ils sont donc revenus, pied de guerre, de grue

Fondent sur la ville et ont traversé la rue
Viennent des montagnes, des vallées abattues
De contrées lointaines, qu’on a trop longtemps tues

De ces temps oubliés où vivre c’est attendre,

Que le bus ou la mort viennent enfin vous prendre

Où au soleil couchant, tous les nuages saignent

Sur le seuil des grilles des anciennes enseignes
De vallées lointaines où aucun train ne siffle

Ils gèlent et jeûnent, lorsque le givre gifle,
Tels leurs paysages : désolés. Morgue pleine,

L’homme qui rit... jaune, le Joker ou Gwynplaine !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier