Depuis quelques années, les applications mobiles prennent de l'essor, de plus en plus d'entreprises priviligient la création d'applications mobiles au détriment de la conception de sites internet.
Les applications mobiles sont rentrées dans notre quotidien, nous les utilisons de plus en plus, au supermarché pour remplacer nos cartes de fidélités, au restaurant pour indiquer notre position (foursquare) ou encore au boulot pour surfer discrétement sur Facebook sur notre smartphone.

La fin d'un Internet libre et gratuit ?

Depuis les débuts d'Internet, la liberté est de mise, les internautes naviguent de site en site en cliquant sur les liens hypertextes, sans entraves.
Avec l'avénement des applications mobiles, Internet se cloisonne, les internautes restent en boucles fermées, ils restent bloqués sur leurs applications. C'est la fin du partage et de la navigation libre de site en site.
Les applications mobiles dépendent du bon vouloir des géants du net tel que Apple, Facebook ou Google. Dès aujourd'hui, la censure est en marche, Apple limite grandement les applications autorisées, ou encore Facebook est pointilleux sur certaines photos dites inappropriées ... En quoi ces géants devraient-ils avoir le droit de définir ce qui est acceptable ou non !?

Applications mobiles VS Sites internet

Un rendu harmonieux

Le principe des sites web est d'être accessibles de partout depuis n'importe quel PC à travers d'un navigateur internet (google chrome, internet explorer, firefox). La principale difficulté est d'obtenir le même rendu sur les différents navigateurs.
Cela s'est compliqué avec l'arrivé des smartphones et des tablettes, l'idée n'est plus d'avoir le même rendu sur tous les supports mais que l'information soit lisible avec un design acceptable. Les sites dit "responsive s'adaptent aux supports qu'utilisent les internautes.

Pour ne citer qu'eux, le site jecreemavitrine.fr permet de créer un site internet responsive pour un coût de seulement 4,16€ / mois.

Avec les applications mobiles, il faut développer une application spécifique de A à Z par plateforme (android / IOS), ce qui permet de gommer en grande partie les différences de rendu selon le support.

Le prix

La création d'un site est moins onéreuse que de faire une application mobile. En effet, il faut créer une application par plateforme, ce qui augmente grandement le prix. De plus, il semble que la maintenance soit également plus couteuse pour les applications mobiles.

Conclusion

Les entreprises doivent faire une étude au préalable avant de choisir entre créer une application mobile ou créer un site web.

L'avenir du web n'est pas tracé d'avance, difficile de savoir à quoi va ressembler Internet dans 10 ans. Cloisonné, payant et censuré par les géants du net ? Gratuit et libre grâce à HTML5 ? Ou tout autre chose ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.