Cyril Dion
Ecrivain, réalisateur, poète, militant écologiste
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2019

Si l’on continue comme ça, une partie de notre civilisation risque de s'effondrer

J'étais invité à la matinale de France Inter le 8 août pour parler démocratie délibérative (l'assemblée citoyenne tirée au sort), rapport du GIEC, effondrement, décroissance, résistance... Quelques compléments et sources à cette intervention.

Cyril Dion
Ecrivain, réalisateur, poète, militant écologiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Manifestement nous entrons dans l'ère des débats sévères sur la question du changement climatique et de la façon d'y répondre. A la suite de mon intervention sur France Inter hier matin (en intégrale ci-dessous) j'ai eu droit, comme de juste, au milieu de beaucoup de mots gentils et encourageants, à un petit florilège de commentaires climatosceptiques, d'admonestations m'accusant d'être un traître pour avoir accepté d'être garant de l'assemblée citoyenne tirée au sort (que nous avons pourtant initié avec le collectif des Gilets citoyens...), d'être un cavalier de l'apocalypse parce que je parlais d'effondrement, d'être un imbécile parce que je parlais de décroissance (avec un magnifique "casse toi sur une île et va decroître tout seul"), un chapelet d'insultes en tous genre... Bref, la routine de Twitter (devons-nous nous habituer à cela ?).

Cyril Dion : "Si l'on continue comme ça, une partie de notre civilisation risque de s'effondrer" © France Inter

Néanmoins, comme il devient de plus en plus difficile de savoir si ce qui est dit repose sur des faits solides et comme ces sujets liés au péril climatique, sont non seulement cruciaux, mais paraissent parfois présentés de façon incroyable ou exagérée, je partage ici une bonne partie des sources sur lesquelles j'appuie mes dires dans l'interview (s'il en manque dites moi je complèterai). Je pointe souvent vers des articles, plus faciles à lire, mais qui redirigent généralement vers les études elles-mêmes. Je ne suis pas un scientifique, ni un expert d'un quelconque sujet, si tant est que ce mot veuille dire quelque chose. Je suis documentariste, écrivain, et à ce titre, je passe beaucoup de mon temps à me documenter et à tâcher de rendre compte, de traduire, d'articuler cette matière que j'accumule.
Voici donc la moisson qui concerne cette interview.
En espérant que cela fera avancer le débat et notre conscience commune de ce qui est en train de se passer sur cette planète...

A propos de l'avant dernier rapport du GIEC : "+5,5 °C c’est la hausse des températures, par rapport à l’ère préindustrielle, estimée d’ici à 2100, si rien n’est fait pour infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre. Pour les scientifiques, une telle hausse aurait des conséquences délétères sur l’environnement."

A propos de l'hypothèse d'Hans J. Schellnhuber qui pense qu'à +5°C nous ne pourrions être qu'un milliard sur la planète. En réalité cette information était erronée.

A propos des pays qui deviendraient inhabitables + le rapport de l'institut Max Planck sur l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient

Juillet 2019 mois le plus chaud de l'histoire depuis le début de relevé des T°, voir aussi ici

Sur le permafrost qui fond en Arctique 70 ans plus tôt que prévu

Sur la fonte record de glace au Groenland

A propos des forêts tropicales qui n'absorbent plus le CO2

A propos du manque d'eau qui pourrait conduire à des situations d'effondrement

A propos de l'effondrement de la biodiversité

A propos du régime alimentaire à majorité végétale

Concernant l'impact de l'agriculture "industrielle" sur les écosystèmes un bilan dressé par la FAO

A propos du maraîchage sans pétrole l'étude de l'INRA sur la ferme du Bec Hellouin et les autres travaux menés sur place.

Sur l'agroécologie qui pourrait permettre de doubler les rendements dans des régions entières en 10 ans.

Sur l'incapacité du capitalisme à nous sortir de là : l'étude commandée par l'ONU

L'étude qui montre l'impasse de la croissance verte et plusieurs autres listées ici

L'étude de la revue Nature qui explique que nous ne devrions plus construire aucune infrastructure pour les énergies fossiles à partir de maintenant pour rester sous 1,5°C

Le rapport de B&L évolution "S'aligner sur une trajectoire 1,5°C" en France

Le rapport du Haut Conseil pour le Climat qui montre que l'effort du gouvernement français est loin d'être à la hauteur. Voir également ce billet sur le caractère "révolutionnaire" de leurs propositions.

Sur l'urgence à mettre en place des politiques radicales (il nous resterait 18 mois pour cela donc attendre 2022 me paraît un peu suicidaire)

Les origines de l'assemblée citoyenne tirée au sort

Les modalités d'organisation de l'assemblée citoyenne

Le rapport de Terra nova sur le RIC délibératif (ce que nous essayons de mettre en place avec cette assemblée)

A propos des expériences très concluantes d'assemblées tirées au sort qui délibèrent + referundum et les limites de la démocraties représentative : l'excellent livre de David Van Reybrouck dont il parle ici.

Sur les violences policières, je recommande ce texte de Vanessa Codaccioni, Professeure de science politique et spécialiste de la question.

Et pour les abonnés à Médiapart, beaucoup d'élément sur ce site également sur nombre de ces sujets.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon