cyril giraudet
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 avr. 2020

cyril giraudet
Abonné·e de Mediapart

Porter plainte comme femme en danger à Paris : revenez à la fin du confinement.. .

Témoignage d'une femme menacée et malmenée par son ex conjoint et père de son enfant en garde alternée. Elle doit le voir tous les trois jours mais pour la plainte au commissariat on lui répond : "revenez à la fin du confinement madame, aucun commissariat à Paris ne vous recevera sauf en cas de grave menace"...

cyril giraudet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bonjour,

J'ai été menacée devant ma fille de 4 ans hier par mon ex conjoint (il a répété à plusieurs reprises qu'il allait "me tarter") quand je la récupérais de la garde alternée. Une fois ma fille hors de vue nous avons eu une altercation où j'ai été malmenée (j'ai des photos de bleus sur les bras et les poignées). Cela faisait longtemps qu'il me menaçait moi et mon conjoint (lui menacé d'en "finir avec lui"), mais jamais il n'y avait eu de violences.

Après cette nouvelle étape j'ai décidé de porter plainte aujourd'hui (ayant peur des futures confrontations car nous devons nous revoir tous les trois jours pour la garde alternée de notre fille de 4 ans), mais un policier filtrant l'entrée du commissariat Erik Satie (Paris 19eme) m'a dit qu'aucune plainte ne pouvait être prise, à part pour une "menace grave"! Compte tenu de ce que je lui ai dit un autre collègue parti demander confirmation de ce refus a appuyé celui ci en ajoutant que ce serait pareil dans les autres commissariats parisiens... Que je pourrais revenir à la fin du confinement ! 

Je n'ai donc pas pu déposer plainte ni signaler ma situation. Je dois revoir mon ex conjoint dans 3 jours sans pouvoir lui dire que j'ai signalé ses comportements à la police. 

Je vous laisse juger de l'incohérence du refus de prendre ma plainte malgré l'excuse du confinement dû à la situation actuelle. 

J'avais compris que les commissariats restaient ouverts et que l'écoute et la prise en charge des femmes en danger étaient devenues une priorité. 

Il semblerait que ce ne soit pas le cas. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart