Chronique romaine: promenade dans Rome

Il faut l'avouer, Rome sans les hordes de touristes qui se déplacent en groupe est bien plus agréable. On s'en plaignait beaucoup quand ils envahissaient la ville à l'arrivée du printemps, mais on n'aurait jamais pensé, même il y a quelques mois, qu'une pandémie allait brutalement changer le cours des choses. C'était inimaginable et pourtant....Aujourd'hui, les Romains redécouvrent leur ville comme ils ne l'ont plus vue depuis le début du millénaire: la fontaine de Trévi sans personne pour cacher la vue, la piazza di Spagna aérée, le Panthéon encore plus majestueux sans parler des terrasses de restaurant où les prix ont chuté de 20 percent d'un coup. Ces jours-ci, on ne pense pas encore à l'économie et au manque à gagner provoqué par la perte des touristes, on verra ça plus tard, en bons Romains, on savoure ce moment qui ne durera pas.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.