Réflexions sur "Pourquoi la candidature de Jean Luc Melenchon en 2017 est incontournable …….en janvier 2016"

Un billet de Mediapart visant à promouvoir la candidature d'un politicien de profession m'incite à faire une suggestion pour les futures élections présidentielles

Un billet de Mediapart visant à promouvoir la candidature d'un politicien de profession m'incite à faire une suggestion pour les futures élections présidentielles :

Pourquoi ne pas voter blanc et déposer dans l'urne
des feuilles blanches sans nom de candidat,
feuilles qu'il faudra apporter soi-même puisque les bureaux de vote n'en fournissent pas.

Que se passerait-il si le nombre de bulletins blancs dépassait le nombre de bulletins "normaux"
c'est à dire portant le nom de candidats qui sont, sauf rare(s) exception(s), tous des "professionnels de la politique",
des personnes dont la politique est le gagne-pain ?

(sauf peut-être les Le Pen, qui ont une fortune personnelle non négligeable, comme j'ai pu le lire ici)

Çà ne changera rien, me direz-vous, car le candidat arrivé en tête sera élu quand même.

Est-ce que çà ne changerait rien, vraiment ?

Quelle serait la légitimité d'un Président ou d'une Présidente de la République élu(e) par beaucoup moins que la moitié du corps électoral ?

Une réflexion sur une refonte du système politique actuel pourrait en résulter, vous ne croyez pas ?

Pensons-y.

Essayons de remettre à plat le système actuel où seuls
les professionnels "encartés" dans un parti politique,
dont l'engagement politique est en même temps le "gagne pain"
(j'aime bien cette expression, qui dit bien ce qu'elle veut dire ...)
ont le droit de "représenter le Peuple, c'est à dire NOUS !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.