Damien Gautreau
Professeur d'Histoire-Géographie
Abonné·e de Mediapart

46 Billets

2 Éditions

Billet de blog 7 févr. 2018

La corruption gangrène Mayotte

L'île de Mayotte est régulièrement au cœur de scandales politiques mêlant conflit d’intérêts, corruption, malversations et fraudes.

Damien Gautreau
Professeur d'Histoire-Géographie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors que la France s'illustre comme l'un des pays européens les plus corrompus, ses territoires d'outre-mer lui emboîtent le pas. Selon Transparency International, la France obtient une note de 69/100 et se place seulement à la 23ème place mondiale des pays les plus transparents. On ne compte plus les responsables politiques concernés par des « affaires ». Il en est de même à Mayotte. La petite île de l'archipel des Comores, devenue département français en 2011 est secouée par plusieurs affaires.

La plus récente concerne les élections législatives de 2017. Le Conseil Constitutionnel vient d'annuler les résultats dans la première circonscription et les électeurs vont devoir revoter. En cause des écarts importants entre le nombre de bulletins présents dans l'urne et les émargements, et ce dans plusieurs bureaux de vote lors du second tour. De plus, les deux candidats ont continué à faire campagne la veille et le jour des élections, ce qui est interdit par le code électoral. Concernant les mêmes élections, un gendarme de Mtsamboro (nord de Mayotte) est poursuivi pour avoir établit de fausses procurations.

Rien d’étonnant cependant à Mayotte, petite île habituée à ce genre de pratiques. Le conseiller général de Dzaoudzi (Petite-Terre) et ancien président du Conseil Général, est condamné en 2011 pour prise illégale d'intérêts. L'ancien député de la première circonscription et avocat de métier est condamné en 2011 aussi pour perception illégale de dommages et intérêts. L'ancien sénateur-maire de Mamoudzou (chef-lieu) est lui condamné en 2013 pour emploi fictif. Une fonctionnaire du Conseil Général est condamnée en 2015 pour attribution d'un marché public contre des pots de vin. La même année, deux agents de la préfecture sont condamnés pour corruption passive. Toujours en 2015, plusieurs douaniers sont condamnés pour corruption et importation illicite.

Parallèlement à ces condamnations, un procès est toujours en cours pour des emplois fictifs au Conseil Général et une enquête est ouverte pour le même motif à la mairie de Mamoudzou. De plus, un responsable de la DEAL1 est soupçonné d'être à la tête d'un réseau de vol et recel de moteurs volés. On le voit, ces pratiques sont donc monnaie courante dans le département le plus pauvre de France et qui affiche toujours un important retard de développement.

1Direction de l’Équipement, de l'Aménagement et du Logement.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau