Macron et le 11 Novembre 2018

Au plus bas dans les sondages, Macron se sert de la cérémonie du 11 Novembre comme d'un tremplin pour sa popularité.

Macron, au plus bas dans les sondages, a attaché une importance monumentale à la célébration de ce 11 Novembre 2018, façon pour lui d’en tirer quelque gloire de la Victoire nationale et de s'en servir comme d'un tremplin pour sa popularité. Certes cent ans est un bel âge qui doit être célébré avec les honneurs, mais il y a honneurs et honneurs. Il est clair qu’il y a là une volonté de distraire les Français en espérant absorber leur colère et surtout donner l’image d’un président rassembleur à l’échelle planétaire (70 chefs d'Etat) dans le temps où il divise le peuple qu’il gouverne. Nous savons désormais son goût pour le cérémonial où brille son talent d’acteur affichant une expression de fausse solennité, occasion pour lui de retrouver quelque dignité propre à sa fonction qu’il malmène d’ordinaire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.