Une maison de retraite au bord de la crise de nerfs dans le Jura

Dans un contexte de sous-effectif, des salariés de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes Clair-Jura de Montain (Jura) se plaignent de « pressions psychologiques de plus en plus insoutenables ». Ils dénoncent, comme deux médecins et plusieurs familles, des maltraitances à résidents. La CGT a déposé un préavis de grève pour le 24 février et réclame à la Croix rouge la mise en congé immédiate de la directrice arrivée en juillet 2013.

La Croix rouge n'a « rien à lui reprocher » et souligne le retour à l'équilibre comptable. Mais à quel prix ! Salariés sortant de son bureau en pleurs, pléthore d'arrêts-maladie, rapports de l'inspection du travail et de la médecine du travail... De nombreux indices factuels témoignent de la dégradation des conditions de vie des résidents et des conditions de travail des employés depuis deux ans et demi.

Factuel.info rapporte tout cela dans un article très documenté. A lire ici (réservé aux abonnés).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.