La résistance n'a pas eu besoin de bénédictions

Alors qu'il était sensé rendre hommage aux résistants exécutés aux Glières Macron a une fois de plus insulté la laïcité en donnant la parole à un curé et à un rabbin . Ces deux prises de parole n'ont d'autres explications que la volonté du président de s'attaquer à la loi de séparation des églises et de l'état . Au contraire il aurait pu donner la parole à des représentants des diverses tendances de la résistance . En ce qui concerne l'église catholique on ne peut oublier le silence complice de Rome ; et il convient de rappeler que localement la ville de Grenoble , médaillée de la résistance avait à la tête de son église catholique l'évêque le plus pétainiste de France . Je condamne fermement les actes antisémites qui seraient en augmentation , mais je condamne également la politique d'Israël vis-à-vis des Palestiniens , ce qu'oublient souvent de faire certains représentants de la religion juive .

Pour rappeler l'esprit de la résistance le chef de l'état aurait pu inviter des représentants des "gilets jaunes" qui pour beaucoup en sont aujourd'hui l'incarnation . 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.