Pourquoi tous ces 11 novembre ?

Macron a-t-il eu raison de saluer les soldats morts de la première guerre mondiale et ceux de opérations actuelles ?

Macron semble avoir été mal inspiré dans sa volonté de réunir dans un même hommage les morts de la première guerre mondiale et ceux des dernières opérations militaires . On aura du mal à ne pas ranger dans la même folie la guerre de 14-18 , le conflit le plus stupide et le plus criminel de notre histoire récente et les opérations de police menées tous azimuts au prétexte de notre défense .
Faut-il rappeler que la «grande guerre » n’a pu avoir lieu qu’en raison de l’aveuglement politique des chefs de gouvernements des pays belligérants et à leur désir d’en découdre ?
De Mitterrand avec sa guerre du Golf , à Hollande hier et aujourd’hui à Macron nos présidents se complaisent à jouer le rôle de chefs de guerre , avec plus ou moins de conviction . A ce propos la personne qui a fait répéter le président pour son interprétation de la cérémonie aux Champs Elysées a échoué à le rendre convaincant . Il jouait presque aussi mal que l’acteur Reagan : regard figé , inexpressif , il avançait comme un robot .
Si on peut encore honorer les soldats de la première guerre nos pensées devraient aller à tous ceux qui ont refusé de participer à cette sanglante et absurde boucherie . Merci aux déserteurs , ce sont eux que nos enfants devraient admirer . C’est Antigone qu’il faut imiter et pas Créon .
Si la guerre est une chose trop sérieuse pour être laissée à la conduite des militaires , elle ne devrait pas non plus dépendre de la décision des seuls gouvernants , mais des peuples .
Notre engagement dans les nombreux conflits au prétexte de défendre la liberté des uns contre des dictatures ne fait bien souvent que complexifier les données . Surtout quand , comme les carabiniers , on arrive toujours en retard . En Syrie on aurait pu aider , au moins en l’armant mieux l’opposition démocratique . On ne l’a pas fait par crainte de participer au développement des forces de l’islamisme radical ; on peut mesurer aujourd’hui la justesse et la profondeur de vues de notre diplomatie .
C’est pour ces raisons que nos soldats continuent à mourir pour des combats douteux . On peut , si l’on veut admirer une forme de courage , d’acceptation du sacrifice , mais ce que je redoute c’est ce qui se cache derrière le culte du héros , réel ou prétendu , que cultive le Macron , habité par ce qu’il prend pour une transcendance . Il y a peu de temps il se proposait de réhabiliter Pétain et il a fait voter et mettre en route une nouvelle forme de service militaire obligatoire qui rappelle les chantiers de jeunesse du Maréchal .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.