Macron en cage

Quand on visite un zoo les fauves sont retenus au moyen de cages ou de hauts grillages destinés à nous protéger . Ces systèmes défensifs ne sont pas là pour préserver ces animaux . De là  la conclusion : les multiples interdictions et barricades placées autour de l’Elysée ont pour but de nous protéger de Macron . Le danger c’est lui . C’est un peu facile , mais après tout c’est un raisonnement de jésuite , et c’est une pratique que le président connaît bien .
Si le pouvoir , par la voix du ministre de l’intérieur est forcé de reconnaître que les provocations de ce samedi sont le fait de l’extrême-droite , il nous cache bien qu’il a lui-même choisi ce moyen pour disqualifier un mouvement qui pourrait le faire vaciller . C’est bien volontairement que la partie haute des Champs Elysées était libre d’accès . Ce choix de ne pas empêcher les premiers incidents il a pu l’apprendre sous Hollande qui en a abusé pour jeter le discrédit sur les manifestations contre le projet de loi El Khomri .
Le mouvement des « gilets jaunes » a un caractère spontané et populaire , ce qui ne permet pas de le traiter de poujadisme . C’est le premier des droits de se battre pour sa survie matérielle . C’est un honneur de lutter pour son salaire et son niveau de vie . Il se peut bien entendu que l’extrême-droite essaie d’infiltrer ce mouvement , mais il ne semble pas y être vraiment parvenu . La défiance de nombre de ses membres vis-à-vis des partis politiques et des syndicats s’explique facilement par leur impuissance à imposer les revendications populaires . Il y a un moment que la traditionnelle marche de la République à la Nation n’est plus qu’une promenade digestive . Il serait temps de passer à des arguments plus musclés , même pacifiques .
Malheureusement les syndicats et d’abord la CGT ainsi que les organisations de la gauche de gauche ont refusé de rejoindre les jeunes gilets jaunes au prétexte de cette prétendue influence du Rassemblement National. Quand Martinez proclame qu’il ne défilera jamais avec ce RN il oublie un peu vite que c’est par peur d’un FN pourtant rendu inoffensif par la bêtise de sa candidate , qu’il a voté pour Macron en même temps d’ailleurs que le PC . Il serait temps pour eux de de ne plus se servir de l’extrême-droite comme d’un prétexte à ne pas s’engager sur des choix vitaux comme le rejet des traités européens et la sortie de l’euro dont le RN fait son produit d’appel pour un programme mensonger , qui n’est ni anticapitaliste ni social alors que ce sont les conditions nécessaires pour la réussite d’un changement de politique écologique .
Je regrette que la gauche de gauche ait abandonné tous ces manifestants qui garderont sans doute des rancœurs des affrontements qu’ils n’avaient pas voulus ; et sa présence sur les lieux de manifestation aurait peut-être empêché l’ignominie de voir de malheureux émigrés livrés à la police par des manifestants qui auraient pu se radicaliser à ce contact .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.