Tartuffes au volant

Il arrive un moment où la bêtise et l’hypocrisie deviennent insupportables et nous obligent à protester à propos de problèmes qui devraient se régler par la seule sagesse . C’est le cas de l’actuelle restriction de la vitesse dont on s’efforce de nous faire croire qu’elle serait la principale responsable des accidents de la route . Je conduis depuis plus de soixante ans et je n’ai jamais été responsable d’un quelconque accident . Ce que j’ai le plus constaté ce sont de graves infractions au code de la route ; principalement les dépassements sur ligne continue , de préférence en haut d’uns côte . Je ne fais pratiquement pas un parcours sans en voir .
Les spécialistes de la route sont unanimes à ne pas considérer la vitesse comme facteur principal des accidents mortels . Le mauvais entretien des routes en est un important . Et il y a aussi les mauvaises habitudes de conduite liées à la peur du gendarme . Un exemple : pour dépasser un véhicule roulant à 75k/h faut-il le faire à 80k/h ou à 100k/h . Tous les spécialistes de la sécurité vous diront , si ils sont honnêtes , qu’il vaut mieux le faire à 100k/h pour que le dépassement soit le plus rapide possible , et donc le plus sûr . Bien entendu c’est prendre le risque de recevoir une prune aussi belle qu’injustifiée . L’application rigide et irréfléchie du code devient source d’insécurité . De plus on rencontre tous les jours des conducteurs dont on se demande comment ils ont obtenu leurs permis tellement ils sont dangereux . Il faut bien vendre des voitures .
Je comprends très bien que les personnes qui ont perdu un proche cherchent à supprimer tous les facteurs qui à leurs yeux sont à l’origine de leur malheur , mais on ne peut pas généraliser et encore moins légiférer sous le coup de l’émotion . Ce qui est détestable c’est de se servir de leur sentiment pour justifier une décision hâtive et démagogique . Et ces derniers temps on assiste à un déluge de mensonges et de contre-vérités pour justifier les mesures prises par le gouvernement . J’ai beaucoup roulé depuis la limitation à 80k/h et j’ai pu constater que seulement un maximum de 10 à 15% des automobilistes respectait cette vitesse ; et serait donc responsable de la miraculeuse diminution du nombre de morts . Depuis l’apparition des radars les conducteurs ont pris l’habitude de ralentir pour passer devant eux à la bonne vitesse , voire en dessous pour les plus craintifs , avant d’accélérer cent mètres plus loin . Je me demande si ces radars ont plus sauvé de vies qu’ils n’ont rempli les caisses de l’état , et pas toujours pour améliorer notre sécurité . Mais rien n’arrête les crétins qui accusent ceux qui masquent ces machines à sous , d’être des criminels .
Pour ma part je propose que la vitesse soit diminuée de dix kilomètres chaque année jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun mort sur nos routes .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.