Coronavirus, le gouvernement choisit l'économie et la politique contre la santé

Pour des raisons économiques et politiques, le gouvernement a tardé pour prendre les mesures d'isolement qui sont les seules véritables mesures de ralentissement de la progression d'une épidémie pour laquelle aucun médicament n'existe... Il a priorisé l'économie et la politique sur la santé des français.

Le gouvernement est totalement dépassé par la situation...
Il suffit de regarder la progression de l'épidémie en France et de la comparer à celles des autres pays où elle s'est déclarée avant la nôtre pour avoir une idée de ce qui va arriver chez nous également...
Pour des raisons économiques et politiques, le gouvernement a tardé pour prendre les mesures d'isolement qui sont les seules véritables mesures de ralentissement de la progression d'une épidémie pour laquelle aucun médicament n'existe... Il a priorisé l'économie et la politique sur la santé des français.
Ainsi le 1er tour des élections municipales est maintenu alors que les spécialistes d'épidémiologie depuis une semaine tire la sonnette d'alarme...
La projection actuellement probable de l'épidémie en France (d'après les études internationales d'épidémiologie) laisse penser que le nombre de cas de Covid-19 serait de plus de 100000 dimanche prochain, le nombre de personnes en réanimation de plus de 8000 et le nombre de décès de plus de 2000... Tout en sachant que le test n'étant plus fait de façon systématique, le nombre de cas indiqué risque d'être inférieur à ceux ci-dessus masquant la réalité de l'épidémie alors que le nombre de réa et de décès sera sans doute atteint...
Pour tenter d'enrayer ces prévisions il faudrait accroître encore le confinement des français et interdire tout déplacement (sauf ceux lié à l'alimentation et aux soins médicaux) comme ce qui a été fait en Chine (ou en Italie avec retard).
Au vue des décisions actuelles du gouvernement je crains que l'épidémie soit encore plus grave et je ne suis pas sur que le 2ème tour des élections municipales puisse avoir lieu...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.