Daniel Vailleau
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 janv. 2022

Gauches : réveillez-vous !

Vous êtes-vous comptés ? Vous êtes-vous parlés ? Vous êtes-vous sincèrement interrogés ? Nous sommes des millions à nous poser ces questions : pourquoi font-ils, pourquoi font-elles, toutes et tous, cela ? Pourquoi sont-ils,  pourquoi sont-elles, à ce point aveugles ? Appel désespéré d'un électeur de Gauche...

Daniel Vailleau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Réveillez-vous !

Combien êtes-vous aujourd'hui, canditat(e)s de Gauche ?

Deux, cinq, sept, dix, Combien ? Et peut-être plus demain ? Combien êtes-vous à vous obstiner dans votre course au néant ? Celles et ceux qui se sont déclarés les premiers... pour aller vite. Celles et ceux qui se seront déclarés ensuite parce que le Parti le voulait ou le subissait. Celles et ceux parce que les primaires l'avaient décidé, de justesse. Celle parce que son égo, au dernier moment, "l'a fait réfléchir"... pour sauver la France...

Vous rigolez ?

Nous, non !

Vous êtes-vous comptés ? Vous êtes-vous parlés ? Vous êtes-vous sincèrement interrogés ?

Nous sommes des millions à nous poser ces questions : pourquoi font-ils, pourquoi font-elles, toutes et tous, cela ? Pourquoi sont-ils,  pourquoi sont-elles, à ce point aveugles ? Pourquoi ne nous entendent-ils pas ? Pourquoi sont-il si loin de nos attentes ? Pourquoi ne parviennent-ils pas à prendre, ne serait-ce qu'un soupçon de distance par rapport à leurs affidés qui, dans leurs petits cercles, ne font que les renforcer dans leur aveuglement ? Pourquoi ont-ils perdu la raison ?

Nous les connaissons ces courtisans qui autour de vous, dans leur adoration coupable et intéressée, vous masquent le réel avec leurs stratégies ou pire, leurs misérables tactiques.

Aucun de vos arguments, aucune de vos justifications, aucune de vos arguties, les plus "habiles", les plus "lettrées" ou  les plus "politiques" qu'elles soient, ne nous convaincront.

Vous serez toutes et tous, à défaut de vous réveiller vite, très vite, vous serez tous irrémédiablement et définitivement,... nuls et défaits !

Oui, au soir du premier tour, vous serez défaits, vous le savez, nous le savons tous. Vous serez consolés... Vos affidés seront là. Vous aurez été le meilleur ou la meilleure de tous les perdants, on réfléchira pour vous, sur vos alliances, pour que vous ayez des députés. Vous nous exprimez vos inquiétudes quant à la dérive droitière ou extrême droitière de notre pays. Mais vous ferez l'impasse sur votre responsabilité.

Tout cela ne serait pas très grave. Car vous survivrez, Vous savez si bien le faire. Vous trouverez des places, ici ou là. Nous vous faisons confiance pour cela.

Nous survivrons nous aussi. A toutes les droites, la vraie, la fausse, la dure. Nous survivrons. Mais vous ne serez plus rien. Que de pauvres perdants qui auront laissé orphelins des millions d'électeurs de gauche qui se retrouveront désormais seuls pour affronter les monstres.

Nous les affronterons, seuls.

Alors dormez tranquilles en attendant. Continuez...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier