La télé rend con dès deux ans et demi ?

Ah ! que j’aime la recherche de pointe en matières sociales.

Une étude montréalaise vient de démontrer que mettre un bébé devant la télévision compromet sa réussite scolaire. Ainsi, pour chaque heure de trop passée devant la télé à l'âge de 2 ans et demi, les résultats en mathématiques en quatrième année baissent de 6% !

 

Bref, la télé rend con.

On le savait déjà non ?

Ou plutôt, on savait que la majorité des programmes télé sont de la merde en image, ce qui n’est pas vraiment la même chose.

 

Mais la question n’est pas là. Ce que l’étude montréalaise semble montrer, c’est que les loupiots gavés de téloche réussissent moins bien à l’école.

Comment ont-ils faits pour le démontrer ?

 

Il y avait la solution de prendre une série de moutards à la naissance et de demander aux parents de les mettre qui une, qui deux, qui douze heures par jour devant le poste afin de mesurer quelques années plus tard leurs performances scolaires. Bien sûr, cela aurait été un peu monstrueux si l’hypothèse se vérifiait : « Les mauvais résultats actuels de votre enfant s’expliquent très bien, tout est normal, il n’est pas du tout né plus bête : c’est vous qui l’avez été en acceptant l’expérience ».

 

On n’a donc pas fait comme ça.

 

On a donc simplement demandé à différents parents de noter les heures passées devant la télé (sans leur expliquer l’hypothèse, des fois qu’ils prennent peur et décident de foutre leur poste à la poubelle…) et on a constaté une corrélation : les nuls en maths étaient ceux qui s’étaient fait rincer les neurones en bas âge par la petite lucarne.

C’est pratique les corrélations. Cela permet de tout expliquer.

Par exemple, il doit bien avoir une étude quelque part qui démontre que les Noirs mangent plus de bananes que les Blancs et cela prouve indubitablement que la banane rend Noir. Imparable n’est-ce pas ?

 

Quelqu’un dans l’étude sur la télé s’est-il demandé s’il n’y avait pas d’autres facteurs en jeux ?

Allez, au hasard :

- et si les enfants des familles « à télé » mangeaient plus de chips devant l’écran ? Ce sont peut-être les chips qui rendent con (un peu comme les bananes rendent Noir…) ?

- et si ces enfants vivaient en moyenne dans de plus petits appartements ? C’est peut-être le fait d’être les uns sur les autres qui rend nul en maths ?

- ou bien si ces pauvres gosses se couchaient en moyenne plus tard ? C’est peut-être l’insuffisance de sommeil qui abrutit le cerveau ?

- ou encore, si les parents d’iceux étaient eux-mêmes un peu moins performants parce que issus d’une couche sociale n’ayant pas eu accès aux études supérieures ? C’est peut-être la classe sociale qui est un handicap ?

 

Stop ! Qu’allez-vous dire là ? Espèces de terroristes-marxistes-bolcheviques-révolutionnaires-lenino-stalino-trostko-maoïstes, tendance anti-capitaliste ! Pas du tout ! Rien à voir ! C’est la télé qui rend bête les petits enfants, c’est tout. Suffit d’attendre qu’ils aient six ans pour les parquer devant, et tout ira bien !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.