Hopital et humanité : cherchez l'erreur

bonjour à tous,

Nous constatons tous un jour ou l'autre que l'hopital est malade, mais la responsabilité est très largement partagée par l'ensemble des acteurs: arrêtons de porter la faute sur les autres...j'ai tjs âprement défendu les services publics, c'est même une constante familiale ( mon frère a soutenu son doctorat de droit public sur la fonction publique - d'état, territoriale et hospitalière, c'est pour dire ....)
Mais témoin de maltraitances, de négligences et de manque ( rétention) d'information à l'hôpital d'Aix en Provence où mon père de 83 ans est hospitalisé depuis le 28 avril 2009, je souhaiterais faire part de mon témoignage ( j'ai fait un relevé par écrit) et entrer en contact avec Mr Malye- j'ai aussi fréquenté pour des raisons familiales en 2004 un HP et n'avais rien dit à l'époque et je le regrette ! je suis à votre disposition.
Je peux comprendre que le manque de personnel empêche de passer un temps nécessaire avec les malades mais la maltraitance verbale est indigne et pourtant il existe des lieux où elle est récurrente. Comment un service entier peut-il basculer ou accepter de telles pratiques. Oui, on sait les bourreaux sont de bons pères de famille.......

Sincèrement, bonne journée et/ou bonne semaine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.