Darius Fawkes
Journaliste reporter
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 nov. 2019

Darius Fawkes
Journaliste reporter
Abonné·e de Mediapart

A vous Mes Dames, Par Coralie Mn ARVP.

Le billet poignant d'une jeune femme engagée et humaniste, reporter de terrain et observatrice des événements contre la répression et les violences policières.

Darius Fawkes
Journaliste reporter
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A vous Mes Dames,

Depuis le 17 novembre nombreux sont les gens qui sont retrouvés dans la rue.

Mais aujourd'hui c'est seulement sur une partie de la population que je m'attarderai.
Cette partie c'est celles des femmes.

Car en effet depuis quelques jours nous avons atteint le summum de la bêtise médiatique.
J'ai besoin aujourd'hui d'affirmer un certain soutien contre le sentiment d'injustice que subissent ces femmes encore aujourd'hui.

Malheureusement encore aujourd'hui nous sommes tellement nombreuses à être victimes de discriminations, de sexisme et d'agressions. C'est au nom de tout cela que je parlerai pour celles qui n'ont pas eu l'opportunité d'être écoutées.

Ces femmes qui se sentent jugées sur leur tenue vestimentaire, sur leur physique , leur façon de parler ou même leur façon de vivre.
Ces femmes qui n'ont pas pu se défendre lors d'une agression sexuelle et que l'on a pas écouté par la suite. Celles qui éduquent leurs enfants seule. Celles qui s'occupent aussi de leur mari. Toutes ces femmes qui sur la fiche de paie se sentent rabaissées. Celles qui vont avoir le droit a : "t'as tes règles aujourd'hui ?" Lorsqu'elles sont énervées. Celles qui répondent "ça va" avec le sourire alors qu'en réalité elle n'en pensent pas un mot. Celles qui vont se voir refuser de faire certains sport car cette discipline est réservée aux hommes. Celles dans la précarité qui tous les mois ont honte d'être une femme

Qu'elles soient filles ou mères, femmes mariées ou célibataires‚ qu'elles soient riches ou pauvres qu'elles aient fais des études ou non....

Avant d'être une femme c'est avant tout un individu au même titre que l'homme.
est-il normal qu'en 2019 nous nous posions encore la question de savoir pourquoi les femmes sont toujours moins payées que les hommes. Ou alors pourquoi sont-elles toujours obligées de payer pour leurs protections hygiéniques? Pourquoi doivent-elles avoir honte pendant cette période? Pourquoi une femme doit être une mère dans la tête des hommes ?
Ce genre de question... J'en aurais des centaines... Et elles aussi sûrement.

Des questions qui malheureusement font encore débat depuis des décennies, dans un système d'hommes qui refuse de les écouter

Alors aujourd'hui au nom des femmes je remercie toutes celles qui continuent à vivre malgré un système les pénalisant pour leur sexe.

À toi la femme voilée ou non, à toi la mère célibataire, à toi jugée car elle ne veut pas d'enfants, à toi la femme qui prend soin de son mari et de ses enfants, à toi la carriériste qui a mis du temps à se faire une place dans un monde d'hommes‚ à toi l'étudiante qui a peur de prendre le métro, à toi la femme moderne qui travaille et qui malgré tout reste moins payée que son homologue masculin, à toi la journaliste que l'on ne prends pas au sérieux a cause de ton sexe, à toi la victime de violences qu'on écoute pas car tu as "une mini-jupe un peu trop courte" mais qui te met si bien en valeur, à toi la petite fille à qui l'on a dit que les petites voitures étaient pour les garçons à toi la grand-mère en maison de retraite qui attend seulement une petite discussion pour passer le temps.

À vous toutes, les éveillées que j'ai pu croiser depuis ces derniers mois avec tellement plus de force et de détermination que certains hommes.
À vous toutes mesdames victimes de ce système corrompu dirigé par des hommes.
À vous toutes qui vous êtes battues corps et âme pour vos droits et vos libertés....

À toutes ces battantes qu'elles soit féministes ou non ....

Je voudrais vous dire que vous êtes belles, intelligentes, libres et que AUCUN homme n'a le droit de vous enlever cette liberté.

(Et merci aux hommes qui les ont aidé a assumer cette liberté)

Texte et photos ©2019-Coralie MN ARVP.
Voir le billet original: Facebook @Coralie Mn ARVP.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant