dastreet
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mai 2020

Comment le Covid19 influe sur le suivi des personnes en situation de handicap

Covid 19, crise sanitaire en France: un cri de rage et de douleur sur l'absurdité du système, entre annonce théorique et réalité de terrain. Un patient paralysé cérébral témoigne de son quotidien douloureux en l'absence d'accès à la poursuite de ses soins en milieu hospitalier.

dastreet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Monsieur le ministre, cher Docteur,

Je me permets de vous solliciter ce jour car je suis un patient vivant avec une paralysie cérébrale spastique.

Je vous écoute quotidiennement dans les médias. Vous rappelez à raison l'importance de poursuivre les soins chroniques seulement je me trouve à ce jour dans une impasse thérapeutique.

J'en appelle à votre secours et à votre serment d’Hypocrate afin de pouvoir accéder aux injections de toxine botulique qui me sont réalisées tous les trois mois dans les membres inférieurs. Or, aujourd'hui le CHU de l'APHP dans lequel je suis suivi par des MPR me dit qu'ils sont contraints d'annuler tous leurs rendez vous sans savoir quand les reprogrammer pour cause d'infection au Covid 19. Que dois je faire? auprès de qui dois je me rapprocher pour trouver une solution? »

PO G.T

Psychologue clinicienne et son amie depuis de nombreuses années je me permets de vous alerter sur l'urgence de la situation dans laquelle il se trouve. Ce dernier gère très bien la douleur pourtant particulièrement énergivore psychiquement qui risque à court terme d'amener à un réel épuisement, tant physique que moral. A cela vient s'ajouter la profonde angoisse liée à l'insécurité de ne pas savoir à quelle date ni à quel endroit pourra t il être enfin soulagé. Cela est d'autant plus insupportable qu'il connaît très exactement le remède et le suivi (endroit et professionnels) mais qui lui sont actuellement refusés car inaccessible pour les raisons sanitaires qu'il comprend parfaitement mais qui reste inacceptables.

J'ajoute qu'il a été bilanté il y a moins d'un an par un médecin psychiatre de l'APHP qui a diagnostiqué les effets délétères de sa souffrance physique sur son état moral. 

Je connais sa grande capacité et connaissance de la douleur, et je ne l'ai jamais vu dans cet état. Il est de mon  point de vue urgent de lui venir en aide, raison pour laquelle nous vous sollicitons.

Il est parfaitement conscient de la situation sanitaire actuelle et comprends bien la nécessité de réquisitionner les soignants mais ne peut accepter de ne pouvoir accéder au minimum des soins en lien avec son handicap, (maladie chronique).

Je compte sur vous afin de l'aider à obtenir une échéance raisonnable pour ces soins afin d'éviter un effondrement irrémédiable. Je vous avoue être inquiète à le savoir sans aucune visibilité à laquelle se raccrocher et vous signale qu'il a du faire appel à moi pour co-rédiger ce courrier car trop douloureux pour pouvoir le faire par lui même.

E NAQUET-RADIGUET, psychologue clinicienne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal — Climat
Face à la sécheresse, organiser collectivement la solidarité
La sécheresse est en train de dévaster l’Inde et le Pakistan. Ce type d’épisode, de plus en plus fréquent, ne se limite plus aux pays en voie de développement. En France, une vingtaine de départements font déjà l’objet de mesures de restriction d’eau.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Asie
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public