David Affagard
Artiste socialement invalide
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 avr. 2019

David Affagard
Artiste socialement invalide
Abonné·e de Mediapart

Joseph Confavreux, journaliste à Médiapart et plume de Xavier Niel ?

À lire la "critique" du livre de Juan Branco, "Crépuscule", une critique signée Joseph Confavreux, on s'étrangle. En résumé, selon ce journaliste "en-médiaparté", Juan Branco n'a fait que plagier les livres et articles parus sur l'entregent macroniste et n'a fait que révéler ce tout le monde (de Médiapart) savait. Quid du contenu ?

David Affagard
Artiste socialement invalide
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Crépuscule

C'est du vrai journalisme. Celui qu'on apprend à l'école. Avant toute chose, trouver un angle. L'angle de Joseph Confavreux est le suivant : Juan Branco est un piètre enquêteur, un mauvais journaliste, et finalement le sujet de son livre n'a rien de nouveau, circulez y a rien à voir.

Confavreux n'a pas inventé la poudre (j'utilise ici la même condescendance dont il fait preuve à l'égard de Juan Branco), et à lire son article, on se pose vraiment la question de qui lui a refilé son "angle". Personne ne l'a forcé. Là-dessus attention, la presse est libre. Vade retro. Mais qui lui a donné l'idée ?

Plusieurs hypothèses. Le déjeuner avec Edwy : "Oui coco, le succès au box office de Branco est un affront au journalisme sérieux d'investigation, faut faire un truc là-dessus, à contre-courant". Le post-it anonyme : "Branco, à l'occase faire l'inventaire des trucs qu'il a piqué aux autres". La caméra-café : "T'as vu le Branco, il ne fait que répéter ce que tout le monde a déjà écrit et il se fait du beurre en plus lui". Ou la réflexion en comité de direction : "Branco nous fait de l'ombre sur le marché de l'anti-macronisme, faut réagir !". Etc. Chacun peut imaginer son scénario pour semer la graine, et en conf de presse ça passera comme une lettre à la poste.

Alors Joseph Confavreux quitte le cercle du journalisme pour se fourvoyer dans le cercle de l'élite : l'éditorial. Prendre de haut, regarder de loin, voir ce qui dépasse et oser écrire ce que personne n'a encore écrit. Ça c'est du journalisme !

Ben oui, mais on s'en fout du journalisme et quand les ficelles sont trop grosses... ça se voit :) . Le scoop n'est pas le but de Branco.  Hé hé ! Branco explique ce qu'il voit et ce qui l'écœure, c'est tout. N'en déplaise à Médiapart, il semblerait que beaucoup de lectrices et de lecteurs décryptent l'intention de Juan et soutiennent au point d'acheter un livre qui se trouve gratuitement sur internet. Et vous, Joseph, pendant ce temps, vous travestissez votre métier pour vous faire polémiste et sauver ce qui peut être sauvé.

Tiens, je prends un exemple, ... d'actualité. Victor Hugo. Dans les misérables, n'a t'il pas écrit ce que le tout Paris savait ? (Je ne compare pas Branco à la plume d'Hugo, car ce n'est pas le sujet).

Ces temps-ci, l'histoire du doigt et de l'idiot peut être replacée trop facilement en fait. Branco vous montre la lune, et vous, vous regardez son doigt. Mais pourquoi ? Car hélas, une telle attitude, sous la machette d'un Mediapart accusé d'être miné par Xavier Niel, ne peut se prévaloir ni de l'impartialité ni de l'idiotie.

Sources :

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme