Document: Trois strophes sur le nom de Sacher, film de Chantal Akerman

En 1989, Chantal Akerman filme l'incroyable présence de sa partenaire, la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton dans un court de 12 minutes. La soliste virtuose interprète une forme brève écrite par le compositeur Henri Dutilleux dans une pièce dont le dispositif répond au décor de Fenêtre sur cour, le film d'Alfred Hitchcock.

Trois strophes sur le nom de Sacher - Akerman © Chantal Akerman

-

Trois strophes sur le nom de Sacher (1989)

Réalisation: Chantal Akerman

Avec: Sonia Wieder-Atherton, Jean-Christophe Bleton, Francesca Latuada, Sylvie Seidmann

Photographie: Raymond Fromont

Son: Nicolas Joly

Musique originale: Henri Dutilleux

Scénographie: Pierre Jaccaud

Costumes: Amélie Mistler, Chantal Glasman

Montage: Rose Legrand

Script: Isabelle Cohen-Jonathan

Production: Mallia films, la Sept, Arcanal, Centre Georges Pompidou

-

Conversation avec la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton enregistrement d'une durée de 1h30 menée par Marie-Aude Roux dans le cadre de la Musique, plus puissante que les mots, une rencontre organisée par le Monde 

La violoncelliste qui joue avec les mots article de Pierre Gervason dans le Monde

Chantal? et D'Est en musique deux créations de Sonia Wieder-Aherton

www.chantalakerman.foundation

www.soniawiederatherton.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.