Théâtre: HATE - Une tentative de duo avec un cheval, de Laetitia Dosch

En 2017, Laetitia Dosch entame un journal intime, se met à interroger de ce qui la déplace, mais veut rester attentive à ce qui la retient. Elle cherche à imaginer un assemblage, à échafauder quelque chose de nouveau. Parti d'une intuition, HATE est un spectacle qui parle de notre époque. Ça arrive en compagnie d'un cheval, d'un vrai cheval. Et ça se passe à deux sur scène.

HATE

Il y a une femme nue et un cheval sur scène.
Pour questionner notre rapport aux animaux, qu'on déteste en aimant, qu’on aime en détestant.
Pour questionner notre rapport à l'autre, en général, avec qui l'on fait de même.
Pour questionner mon intimité car en tant que représentante de l’espèce humaine, face à une autre espèce.
Pour revenir à une relation plus primitive, peut-être plus essentielle à l'autre.
Pour découvrir un autre monde, passer trois mois à répéter chez lui, dans un manège, avec Judith Zagury, une dresseuse qui refuse qu'on l’appelle comme ça ; du coup comme on n’a pas encore trouvé le bon terme, on l’appelle la dresseuse qui n’en est pas une.
Pour travailler avec une équipe plus grande, et une nouvelle fois avec Yuval Rozman, AlterMachine, dans des théâtres qui aiment les artistes et les animaux.
Pour ramener du féerique, du conte, du rêve. Du cauchemar aussi.
Pour le faire parler, inventer sa pensée, son regard sur notre espèce, des chansons aussi.
Pour s'autoriser à écrire de la poésie.
De l’utopie peut-être un peu, qui sait?

Laetitia Dosch

HATE Tentative de duo avec un cheval · Laetitia Dosch · Yuval Rozman · Judith Zagury · captation © Théâtre Vidy-Lausanne

-

A propos de la relation avec Corazón, le cheval:


Judith Zagury était la collaboratrice idéale pour tenter de concevoir une relation la plus équitable possible avec un cheval. Dans l’école équestre ShanJu qu’elle a cofondée avec Shantih Breikers, elle travaille notamment avec les chevaux selon la méthode du clicker training. L’étiquette de dresseuse va complètement à l’encontre de ce qu’ils essayent de vivre avec les animaux. Dans l’idée du dressage, il y a quelque chose qui pour Judith Zagury coupe court à toute forme de relation. Ce qui intéresse l’équipe de ShanJu, c’est d’établir des codes de compréhension avec l’animal pour aller plus loin dans la communication, et non d’instaurer une relation de domination par rapport à l’animal. Le dressage renvoie aussi à quelque chose de très contraignant avec peu de part laissée à l’improvisation et où les différentes personnalités des animaux ne peuvent pas s’exprimer.

On attend avec impatience la reprise de HATE dans la nature, à Gimel en Suisse, dans le lieu de vie du cheval Corazón!

Compagnie la Viande hachée du Caire

Théâtre Vidy-Lausanne

Shanju | Gimel

Judith Zagury: «Dès ès qu'il y a une méthode, il y a un danger à travailler avec des êtres vivants» (septembre 2019) par Ivan Garcia entretien paru dans le Regard libre

Théâtre Nanterre Amandiers

-

HATE (2018)

directrice artistique: Laetitia Dosch
texte: Laetitia Dosch, avec la participation de Yuval Rozman
co-mise en scène: Yuval Rozman et Laetitia Dosch
avec Laetitia Dosch et Corazon
collaboratrice chorégraphique et coach cheval: ShanJu / Judith Zagury
scénographie: Philippe Quesne
d’après une peinture de Albert Bierstadt (Courtesy Fogg Art Museum)
réalisation décors: Ateliers Nanterre Amandiers
lumières: David Perez
son: Jérémy Conne
collaborateur dramaturgique: Hervé Pons
collaborateurs ponctuels: Barbara Carlotti, Vincent Thomasset
assistanat à la mise en scène: Lisa Como
régie générale et lumière: Yann Duclos
régie son: Yohann Gabillard

équipe administrative suisse: Pâquis Production / Laure Chapel
équipe administrative française: AlterMachine / Elisabeth Le Coënt & Camille Hakim Hashemi

production: Viande hachée du Caire et Viande hachée des Grisons

coproduction: Théâtre de Vidy – Lausanne (CH), Nanterre-Amandiers – CDN (FR), Festival d’Automne à Paris (FR), La Bâtie – Genève (CH), TNB – Centre Européen Théâtral et Chorégraphique (FR), ShanJu (CH), La Rose des vents – Scène nationale Lille Métropole / Villeneuve d’Ascq (FR), le phénix – Scène nationale de Valenciennes (FR), MA Scène nationale – Pays de Montbéliard (FR), Actoral | Festival international des arts & des écritures contemporaines (FR)

avec le soutien de la Ville de Lausanne, du Canton de Vaud, de la DRAC Île-de-France, de la Société suisse des auteurs, du Fonds SACD Théâtre, de la SPEDIDAM, de la Loterie Romande, Migros Pourcent culturel, de la fondation Ernst Göhner, de la Fondation Nestlé pour les Arts, de la CORODIS

avec le soutien (via résidence) de Montévidéo (Marseille, FR), Istituto Svizzero de Rome (Italie)

création en juin 2018 au Théâtre de Vidy, Lausanne (CH)

Remerciements:

Christophe Fiat, Noémie Ksickova, Nicolas Fleury, Tugdual Tremel, Solène Livran
Baladine, Brian, Danaé, Dariuch, Epops, Isabelle, Mamé, Micky, Papé, Séverine, Shantih, Vincent, Voltaire, Yolande, Yova
Et tous les humains et animaux qui vivent passent du temps à ShanJu

-

Mise à jour: le théâtre des Amandiers à Nanterre partage une sélection de spectacles en intégralité, de films d’artistes, de documentaires et de rencontres avec des penseurs et des artistes: Make it Home

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.