Danse - Publication : Deborah Hay - Mon corps, ce bouddhiste

Témoignage autobiographique, documentation sur un processus de création chorégraphique et des partitions textuelles, cet ouvrage de la chorégraphe américaine est une réflexion au sujet du spectre étendu des enseignements qu'elle tient du corps. La traduction en français est augmentée d'un ensemble de documents qui contextualise et prolonge le texte principal.

Deborah Hay accompagnée de Laurent Pichaud, collaborateur et traducteur. Celui-ci lui signe en retour un duo intitulé Indivisibilités © Thomas Bernardet Deborah Hay accompagnée de Laurent Pichaud, collaborateur et traducteur. Celui-ci lui signe en retour un duo intitulé Indivisibilités © Thomas Bernardet

Au milieu des années 90, Deborah Hay prend la decision d'écrire l'expérience de son corps. My Body, The Buddhist (Paperback, 2001) est à la fois une documentation du quotidien de la chorégraphe, un recueil de partitions et de protocoles, mais aussi une réflexion sur la pratique qu'elle développe et qu'elle transmet.

Le texte est traduit en français par Laurent Pichaud et Lucie Perineau. L'édition est augmentée de documents qui prolongent le texte original. Mon corps, ce bouddhiste vaut à la fois pour son aspect corpus à défricher, tout comme celui d'un manuel destiné à l'usage d'un lecteur qui voudrait considerer le geste écrit comme un processus chorégraphique. 

---

Mon corps, ce bouddhiste de Deborah Hay aux Presses du réel, collection Nouvelles scènes, traduit de l'anglais par Laurent Pichaud et Lucie Perineau. www.lespressesdureel.com

Publication en partenariat avec la Manufacture de Lausanne: Haute école axée sur la recherche et la création

www.deborahhay.com

Traduire Deborah Hay, un projet de recherche de Laurent Pichaud

Performer la recherche, un séminaire performé de Laurent Pichaud aux Laboratoires d'Aubervilliers, www.leslaboratoires.org

---

Indivisibilité est par ailleurs une proposition tout aussi ample de Laurent Pichaud qui s’inscrit le cadre de sa collaboration avec Deborah Hay. C'est une forme en mouvements, autonome, une extension qui ne vise pas d'achèvement.

Indivisibilidades - Deborah Hay e Laurent Pichaud © fundacaoserralves

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.