Les 15 nouveaux maires qui vont compter

http://www.lefigaro.fr/elections-municipales-2008/2008/03/17/01019-20080317ARTFIG00730-les-nouveaux-maires-qui-vont-compter.php

Exclusif Who's Who figaro.fr - En partenariat avec le «Who's Who in France», Lefigaro.fr vous propose la biographie détaillée de 15 nouveaux maires, personnalités de tous bords, dont l'élection fut un des temps fort des municipales.

 

Les ministres nouvellement élus

 

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, l'a emporté de justesse à Longjumeau dans une triangulaire.

Christian Estrosi, secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer jusqu'à son élection à la mairie de Nice, a vaincu le maire sortant Jaques Peyrat, issu des rangs de l'extrême droite.

Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, a ravi à Arlette Arnaud-Landau (PS), la mairie du Puy-en-Velay dès le 1er tour des municipales, avec 56% des voix.

Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de la Consommation et du Tourisme a lui aussi conquis Chaumont dès le 1er tour.

En images, les ministres candidats aux élections municipales.

 

Une nouvelle personnalité à droite

 

François de Mazières(SE), Président de la Cité de l'architecture et du patrimoine, ravit à 47 ans la mairie de Versailles au candidat UMP, avec 63% des voix.

 

Les personnalités de gauche

 

Pierre Cohen, député socialiste de Haute-Garonne, a battu à Toulouse le maire sortant Jean-Luc Moudenc avec moins d'un point d'écart, après un règne de 37 ans de la droite dans la ville rose.

Roland Ries, sénateur socialiste, a reconquis dimanche la mairie de Strasbourg, battant la sortante UMP Fabienne Keller de près de 17 points.

Gilles Demailly a mis fin à 19 ans de règne de l'ex-UDF Gilles de Robien à Amiens.

Philippe Duron, battant le maire UMP sortante Brigitte Le Brethon avec près de 13 points d'écart, fait basculer Caen à gauche. Le département reste à droite.

Adeline Hazan, socialiste et magistrate de 52 ans, reprend Reims à l'ancienne ministre Catherine Vautrin (UMP).

Valérie Fourneyron (PS), 48 ans, a été élue à Rouen en remplacement du centriste «indépendant» Pierre Albertini, battu dès le 1er tour.

Dominique Voynet, sénatrice et ancien ministre Vert, détrône Jean-Pierre Brard (apparenté PCF), à la tête de Montreuil depuis 24 ans.

 

Les centristes

 

Jean-Pierre Abelin, député Nouveau Centre, prend la tête de Châtellerault, dont Pierre Abelin, son père, fut maire de 1959 à 1977.

Pierre-Christophe Baguet, l'un des premiers députés centristes à avoir quitté François Bayrou pour Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle, a été élu à la mairie de Boulogne-Billancourt avec 10 points d'écart face à son rival de droite Jean-Pierre Fourcade.

Jean Dionis du Séjour, député Nouveau Centre, a remporté dimanche la mairie d'Agen, battant le maire socialiste sortant Alain Veyret, et remportant la seule victoire significative de la droite dans le Lot-et-Garonne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.