Entre théorie du complot et fin du terrorisme, l'incompréhension et la spéculation vont bon train.

La mort annoncée du saoudien Oussama Ben Laden par le président des Etats-Unis Barack Obama, dans la nuit du 1er au 2 mai a fait l'effet d'une bombe... médiatiquement. Toutes les éditions, qu'elle soient à la télévision, à la radio, dans les journaux ou sur internet, ne traitent que de ce sujet qui aurait pour vocation de changer la face du monde. La mort d'Oussama Ben Laden, haute figure du terrorisme islamiste et associé à la catastrophe du WTCdu 11 septembre 2011, déchaîne les passions et tous les commentaires de comptoirs. Il s'agit d'un véritable "buzz" sur lequel journalistes comme citoyens s'adonnent avec jouissance.

 

Y croire ? Ne pas y croire ? Qui l'a tué ? A-t-il été tué ? Etait-ce bien lui ?Mais oui voyons! Ce sont les bons petits soldats américains, sauveurs de l'humanité qui ont eu ce courage... et pour preuve, cela fait depuis l'été 2010 qu'un petit groupe d'hommes remonte une piste qui situe le saoudien au Pakistan. Des doutes persistent ? Voilà une belle photo du visage d'Oussama Ben Laden : vous voyez bien, il est mort, il est mort ! Faisons sauter le champagne, régalons-nous de cette nouvelle !

 

Quoi ??? Mais voilà que nous apprenons que cette photo est truquée ? Oh... notre innocence et notre ferveur en prend un coup! Le piège a été déjoué rapidement mais Internet a une telle force que la photo a déjà fait le tour du monde. Une question s'impose : quelle est la vérité ? La mort du terroriste saoudien était souhaitable, mais la nouvelle paraît soudaine, un peu dans la précipitation. Les explications fusent sur cette rapidité et sur ce manque de transparence. En effet, il n'a pas été arrêté vivant pour le confronter à un procès pour éviter sa glorification ; il n'aura pas de sépulture pour ne pas que cet homme ne devienne un mythe sur lequel on puisse se recueillir, ni que son corps soit une possible monnaie d'échange dans le cadre de prise d'otage. Mais pour autant, entendre dire que le corps a été jeté à la mer ne renforce t-il donc pas la dimension mystique du personnage ? Il est reconnu que très souvent, c'est la postérité des individus qui les consacre. N'est-ce pas ce qui va se passer avec cette mort opaque ? Le mythe du mort-vivant a commencé, il n'est pas prè de finir !

 

De facto, c'est le mot même de "mort" qui est à remettre en cause... Je l'emploie depuis le début, mais pour beaucoup, Oussama Ben Laden ne serait pas mort ! Que penser ? Qui croire ? Quelle version est la vérité ? Une croyance absolue en les Etats-Unis n'est pas évidente... cette situation renforce une nouvelle fois leur pseudo grandeur et supériorité à travers le monde. A nouveau, ce pays se place comme le grand justicier de la planète, celui qui combat le Mal et qui triomphe. Barack Obama s'est gardé de tout triomphalisme, certes, mais le mythe étatsunien demeure.

 

Cette situation provoque une vague massive de "théorie du complot". Elle n'est pas évitable, elle se trouve légitime.

 

A suivre prochainement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.