defensedetaguer
Site de la campagne politique du Pingouin
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 mars 2020

3 bonnes raisons de voter Big Penguin

Malgré l'épidémie du Coronavirus, les élections municipales ont été maintenues. J'ai pris mes précautions, et je suis allé à l'encontre des électeurs près des bureaux de votes parisiens.

defensedetaguer
Site de la campagne politique du Pingouin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Big Penguin aux Municipales Paris 2020 © Défense de taguer

Vous l’aurez déjà remarqué dans ma tribune politique, du moins le Professeur Poulpi l’a bien noté, j’ai obtenu le soutien de trois partis politiques pour ma candidature à la Mairie de Paris. Comment ai-je fait ? Et bien les arguments qui les ont convaincus sont autant de raisons pour que vous votiez ce dimanche pour moi !

1. Make la Banquise Great Again

Je n’ai pas eu de difficultés particulières à recruter le Parti des Ours Polaires (POP), car ils sont eux-mêmes directement affectés par la fonte des glaces dans les pôles. En tant que membres de la banquise une vieille alliance existe entre ours polaires et pingouins.

Pour marquer cette alliance entre membres de la banquise, l’usage de la Conciergerie et du Château de Vincennes pour établir leurs forteresses leur sera cédé. Les Ours Polaires aideront les Pingouins à assurer l’ordre public dans la capitale. En récompense de ce travail, le Canal Saint Martin servira à l’élevage des saumons.

Enfin, pour le divertissement des troupes, les arènes de Lutèce seront réaménagées. Ainsi, Ours et Pingouins pourront observer les nouveaux Jeux : désormais tous les conflits mêlant exclusivement des membres de l’espèce humaine seront réglés dans l’arène.

2. Végétalisons Paris !

Protéger les forêts et sanctionner tout comportement conduisant à la déforestation et la détérioration des espèces végétales sera un aspect primordial dans mon programme politique à long terme.  Toute activité non respectueuse de la nature sera sévèrement sanctionnée.

En plus de cela, un programme de végétalisation important sera mis en place, dans l’objectif de stocker les gaz à effets de serre émis par les Humains et créer des havres de fraîcheur. N’oublions pas l’objectif principal qui est de sauver la planète du réchauffement climatique !

Le Parti des Pandas Roux (PPR), représenté par les pandas roux du Jardin des plantes au Muséum National d’Histoire Naturelle, ont apporté leur soutien à ma candidature, en contrepartie duquel, une forêt de Bambous sera plantée sur la butte Montmartre. Ils auront ainsi un espace plus important que la Ménagerie actuelle. Dans les hauteurs de Paris ils pourront manger et dormir à tout loisir, tout en pouvant être admirés par les touristes. Une équipe d’admirateurs, nounous et soignants recrutés dans le personnel du Muséum sera transférée au service des pandas roux et à la gestion de la bambouseraie

En raison du succès du Panda Roux au sein de la population humaine, ce dernier se verra attribuer le rôle de mascotte (parce que #tropmignon). Des négociations sont encore en cours, car les Pandas Roux ont demandé en échange de ce service la concession de la tour Eiffel qu’ils aimeraient végétaliser. En effet, ils aiment bien dormir en hauteur sur des poutres et des branches, les pattes suspendues dans le vide. Or nous tenons particulièrement à ce monument à la symbolique nationale très forte. Une possibilité pour nous, Pingouins, d’être dans les cieux. On a des ailes, on devrait aussi toucher les nuages… Enfin, le Jules Vernes devait servir de cantine de poissons crus à la classe dirigeante.

3. STOP aux émissions de CO2 !

Je suis d’avis que la précédente maire, Anne Hidalgo n’est pas allée assez loin dans son projet de réduction des voitures dans Paris. Sous mes commandements, des mesures drastiques, mais nécessaires seront prises : le périphérique sera fermé et tout véhicule personnel émetteur de gaz à effets de serre sera confisqué. Le canal de pêche pour les Pingouins encerclera ainsi la ville.

Il n’a pas été difficile de convaincre la Koalition des Koalas et les Kangourous de m’apporter leur soutien. Depuis les importants feux de forêts qui ont causé de nombreuses pertes en Australie en raison des températures très hautes, ils sont très hostiles contre l’activité humaine polluante.

Dans le projet de lutte contre le réchauffement climatique, l’écodélateur jouera un rôle primordial pour forcer les citoyens à adopter le bon comportement. Les Humains coupables d’actions néfastes graves pour l’environnement seront exposés dans les enclos de la ménagerie du Jardin des plantes et le zoo de Vincennes.

Les Koalas et Kangourous se répartiront les bois de Vincennes et de Boulogne. À leur demande, le corps des pompiers bénéficiera d’un régime particulier protecteur.

En savoir plus sur la campagne politique de Big Penguin en cliquant ici

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin