Les réfugiés de Leros font leur cinéma

Sur l’île de Leros, un atelier de cinéma donne aux réfugiés le moyen de s’exprimer à travers le septième art. Alors que surtout depuis 2015, films, documentaires, publications portant sur la crise migratoire abondent de par le monde, le « Leros Film Workshop » permet enfin aux réfugiés de faire leur propres films, clips ou documentaires.

Alors que la crise des réfugiés ne fait plus la Une des médias occidentaux, le flux migratoire continue pourtant sur les îles grecques de la mer Egée. Après un passage obligatoire sur les îles, les réfugiés sont renvoyés régulièrement sur les autres camps et logements sur le continent, notamment à Athènes et à Thessalonique, pour laisser la place aux nouveaux arrivants.

Sur l’île de Leros dans le Dodécanèse, le nombre d’ONGs internationales a diminué depuis l’année dernière et ce sont les organisations grecques qui prennent peu à peu le relais. Parmi celles qui restent, ECHO 100 Plus, une ONG créée en 2012 par trois femmes autrichiennes avec un lien fort avec la Grèce, agit surtout auprès des + 18 ans depuis 2015. Cet organisme a pour objectif de faire le pont entre les autres ONGS et les initiatives privées en Grèce ou en Europe, pour pouvoir aider la Grèce et le peuple grec dans cette épreuve difficile d’accueillir les réfugiés.

Comme la majorité de l’aide humanitaire, Echo 100 Plus fourni vêtements et autres aides matérielles aux réfugiés. Mais ce qui fait la grande différence de cette structure, c’est le « HUB », un lieu de formation et d’activités pour les +18 ans. Animé entièrement par des bénévoles venus du monde entier, de la Chine ou de la Nouvelle Zélande jusqu’aux Etats-Unis, et entièrement financé par des dons, les réfugiés sont transportés par des cars de l’association de leur camp jusqu’au HUB (dans l’absence de transport fourni par les autorités locales), pour participer à des cours de langues, de musique, d’art ou à des activités sportives et récréatives. Parmi ces activités, un atelier de cinéma forme les jeunes réfugiés à faire des cours-métrages qu’ils écrivent, préparent et filment eux-mêmes.

L'équipe du HUB Film Workshop L'équipe du HUB Film Workshop

Cette année, le premier court-métrage est une vidéo clip, à partir d’un enregistrement professionnel de la chanson mythique de John Lennon, « Imagine », chantée par deux élèves de l’atelier de cinéma. La fiche technique du clip nous dit tout, puisque c’est un produit collectif de gens venus de Syrie, d’Iraq, d’Iran, de Palestine, de Somalie, du Burundi, du Ghana, de France, de Turquie et de Grèce.

Le réalisateur est un jeune Palestinien, la chef op est Somalienne, l’assistant réalisateur est Syrien, le producteur adjoint est Burundais, le monteur est un kurde Iraquien et les musiciens sont Kurde iranien et Ghanéen. Voici donc le lien pour visionner ce produit unique et fort de cette belle initiative.

Imagine by THE HUB Leros © Echo100Plus

https://www.youtube.com/watch?v=Q1SgHKQfqj8

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.