Defne Gursoy
Abonné·e de Mediapart

41 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 févr. 2018

Les réfugiés de Leros font leur cinéma

Sur l’île de Leros, un atelier de cinéma donne aux réfugiés le moyen de s’exprimer à travers le septième art. Alors que surtout depuis 2015, films, documentaires, publications portant sur la crise migratoire abondent de par le monde, le « Leros Film Workshop » permet enfin aux réfugiés de faire leur propres films, clips ou documentaires.

Defne Gursoy
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors que la crise des réfugiés ne fait plus la Une des médias occidentaux, le flux migratoire continue pourtant sur les îles grecques de la mer Egée. Après un passage obligatoire sur les îles, les réfugiés sont renvoyés régulièrement sur les autres camps et logements sur le continent, notamment à Athènes et à Thessalonique, pour laisser la place aux nouveaux arrivants.

Sur l’île de Leros dans le Dodécanèse, le nombre d’ONGs internationales a diminué depuis l’année dernière et ce sont les organisations grecques qui prennent peu à peu le relais. Parmi celles qui restent, ECHO 100 Plus, une ONG créée en 2012 par trois femmes autrichiennes avec un lien fort avec la Grèce, agit surtout auprès des + 18 ans depuis 2015. Cet organisme a pour objectif de faire le pont entre les autres ONGS et les initiatives privées en Grèce ou en Europe, pour pouvoir aider la Grèce et le peuple grec dans cette épreuve difficile d’accueillir les réfugiés.

Comme la majorité de l’aide humanitaire, Echo 100 Plus fourni vêtements et autres aides matérielles aux réfugiés. Mais ce qui fait la grande différence de cette structure, c’est le « HUB », un lieu de formation et d’activités pour les +18 ans. Animé entièrement par des bénévoles venus du monde entier, de la Chine ou de la Nouvelle Zélande jusqu’aux Etats-Unis, et entièrement financé par des dons, les réfugiés sont transportés par des cars de l’association de leur camp jusqu’au HUB (dans l’absence de transport fourni par les autorités locales), pour participer à des cours de langues, de musique, d’art ou à des activités sportives et récréatives. Parmi ces activités, un atelier de cinéma forme les jeunes réfugiés à faire des cours-métrages qu’ils écrivent, préparent et filment eux-mêmes.

L'équipe du HUB Film Workshop

Cette année, le premier court-métrage est une vidéo clip, à partir d’un enregistrement professionnel de la chanson mythique de John Lennon, « Imagine », chantée par deux élèves de l’atelier de cinéma. La fiche technique du clip nous dit tout, puisque c’est un produit collectif de gens venus de Syrie, d’Iraq, d’Iran, de Palestine, de Somalie, du Burundi, du Ghana, de France, de Turquie et de Grèce.

Le réalisateur est un jeune Palestinien, la chef op est Somalienne, l’assistant réalisateur est Syrien, le producteur adjoint est Burundais, le monteur est un kurde Iraquien et les musiciens sont Kurde iranien et Ghanéen. Voici donc le lien pour visionner ce produit unique et fort de cette belle initiative.

Imagine by THE HUB Leros © Echo100Plus

https://www.youtube.com/watch?v=Q1SgHKQfqj8

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Algériens sans papiers : la France ne peut plus les expulser mais continue de les enfermer
Dans un courriel confidentiel, le ministère de l’intérieur reconnaît l’impossibilité, à la suite des tensions diplomatiques entre Paris et Alger, d’éloigner les Algériennes et les Algériens sans papiers. Et pourtant : leur enfermement en centres de rétention se poursuit. Une situation « absurde » dénoncent associations et avocats.  
par Yasmine Sellami et Rémi Yang
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal
Le parti républicain poursuit son offensive contre le système électoral
Un an après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, ses adversaires cherchent à faire pencher les prochaines élections en leur faveur en modifiant, avec une ingéniosité machiavélique, les rouages des scrutins. En ligne de mire, le vote de mi-mandat de novembre, grâce auquel une grande partie du Congrès sera renouvelée.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel