BARROSO 2 ou poursuivre dans la médiocrité européenne.

Barroso va en reprendre pour un tour, il va être renouvelé à la tête de l'une des instances majeures de l'Union, la Commission européenne.

Ceux qui ne croient plus à l'Europe "réellement existante " se soucient peu de ce fait anecdotique à leurs yeux. Ceux qui croient en l'Europe sont effondrés par cette décision de maintenir à son poste un homme qui n'a aucune idée sur ce qu'il voudrait faire de l'Europe. Le catalogue de bonnes intentions opportunistes qu'il vient de produire pour gagner le vote du Parlement européen est à la hauteur de sa médiocrité politique. La crise historique du capitalisme aurait dû balayer ce libéral incompétent qui hurlait avec les loups anglosaxons de la city et de Wall street sur la toute puissance du marché et l'autorégulation de la finance.

Le choix est pourtant fait : à nouveau les gouvernements et le parlement européen vont dérouler le tapis rouge à l'insignifiant et médiocre Barroso ! Les leçons de l'histoire et de la crise économique et financière ne sont pas tirés.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.